Autrement en Pays Charolais

Bossuet et le bouclier fiscal, par Jean-Michel Delacompt

par Webmestre le samedi 10 avril 2010

En 1662, lors du carême du Louvre, Bossuet, alors âgé de 34 ans, prononça devant le jeune Louis XIV un Sermon du mauvais riche que M.Sarkozy ferait bien de méditer.

Il ne s’agissait pas pour Bossuet de discourir sur le bien-fondé du bouclier fiscal, mais sur l’âpreté au gain des gens de fortune et sur leur indifférence au sort des indigents.

Il ne reprochait pas aux riches d’être riches, mais de ne vouloir rien céder de leurs richesses, d’en vouloir toujours davantage, et de rester sourds à la misère des pauvres.

Il ne s’agissait pas pour lui d’invoquer une crise financière qui écrasait les faibles en détruisant les emplois, mais de placer sous les yeux des Grands les ravages du terrible hiver 1661 qui suivait une canicule impitoyable : la disette, les maladies, la mort causées par froid glacial après les champs brûlé s par le soleil.../...


Voir en ligne : http://www.lemonde.fr/