Autrement en Pays Charolais

LA SANT ? POUR TOUS

Colloque du Parti Socialiste F ?d ?ration de Sa ?ne et Loire

par Webmestre le samedi 23 septembre 2006

LA SANTÉ POUR TOUS

Salle St Henry Le Creusot

Samedi 30 septembre 2006

de 9H30 à 16h30

PROGRAMME du Samedi 30 septembre 2006

À 9h30 OUVERTURE DU COLLOQUE Par Daniel NICOLLE membre du Conseil économique et social du Parti socialiste

À 10 h TRAVAUX sur 4 THÈMES :

- Le Service Public de la SANTÉ sous la présidence de Daniel NICOLLE Face au capitalisme sanitaire, où se trouve l¹intérêt général ?

- La Démographie des Professionnels de la Santé en Saône et Loire sous la présidence de Linda Du MORTIER Après 2007, y aura-t-il encore des professionnels en dehors des grandes villes ?

-La Réforme de l¹Assurance Maladie et le Droit à la Santé sous la présidence de Jean François NICOLAS L’accès aux soins est-il encore dans les faits un droit fondamental ?

-Les Risques et la Prévention en Saône et Loire sous la présidence de Christian LAGRANGE Alcoolisme, suicides, maladies professionnelles : une fatalité ou un combat ?

À 12h30 REPAS : s¹inscrire avant le 20 septembre. Participation : 15 Euros

À 14h30 DÉBAT GÉNÉRAL à partir des rapports thématiques

À 16h TÉMOIGNAGES de personnalités de la société civile

À16h30 CONCLUSIONS présentées par

Jérôme DURAIN Premier Secrétaire fédéral

Arnaud MONTEBOURG Député de Saône et Loire


La santé : les grandes lignes du Projet Socialiste

-   Revenir sur les mesures antisociales prises par la droite en 2005 et sortir progressivement du primat du paiement à l’acte,

-   Mettre en place une "Carte de Santé Jeune 16/25 ans" avec gratuité de consultation par un médecin généraliste référent,

-   Redonner la priorité à l’hôpital, en particulier avec un plan de relance de la chirurgie publique,

-   Ouvrir 500 maisons de santé pour tous et mettre en place une politique de meilleure répartition des professionnels de santé dans les territoires,

-   Réviser la gestion de l’Assurance Maladie, décidée et contrôlée par le Parlement dans le cadre de la loi de finances de la Sécurité Sociale,

-   Lancer un grand Plan de Prévention des maladies graves : cancer, SIDA ..., un programme d’information alimentaire à l’école face à l’obésité, un Plan de santé mentale,

-   Renforcer les moyens de la santé scolaire et la lutte contre les accidents du travail.

Et, en Saône et Loire, quelques priorités et urgences

-   Agir préventivement contre l’alcoolisme, les accidents du travail et les suicides, causes de surmortalité prématurée, supérieure à la moyenne nationale,

-   Rétablir la démographie des professionnels de santé, qui connaît une évolution inquiétante dans ce département,

-   Enrayer la stratégie du capitalisme sanitaire qui regroupe les activités « tranquilles et rémunératrices » dans le privé, et abandonne à l’hôpital public les activités « complexes et désorganisatrices » .


La santé, un droit fondamental par Jérôme Durain

Le droit fondamental à la Santé est de plus en plus piétiné par le capitalisme sanitaire, en particulier grâce aux mesures des gouvernements de droite depuis 2002.

Enrichir les grands groupes pharmaceutiques, faire prospérer les établissements hospitaliers privés spécialisés dans des activités rémunératrices, en contre partie faire payer les assurés, les mutuelles, les contribuables, condamner les plus pauvres à des soins incomplets, voire à l’absence de soins, désertifier les campagnes de professionnels de la santé, tels sont le objectifs et les résultats de cette politique inégalitaire de la droite.

Les socialistes au pouvoir développeront une politique novatrice d’égalité, de service public renforcé, de prévention, adaptée aux besoins et aux attentes de toutes les Françaises et les Français.

Cette politique réussira avec le concours de tous les acteurs et de tous les citoyens, si nous la préparons dès aujourd’hui ensemble. Déjà le Projet des socialistes a avancé des lignes essentielles pour l’avenir. Il nous faut expliquer et faire partager ces orientations à nos concitoyens ; il nous faut aussi les préciser, les confronter et les adapter aux réalités locales, les peaufiner pour qu’elles soient irréfutables dans l’opinion publique.

C’est la raison d’être de ce colloque et du travail que nous y effectuerons ensemble.

Jérôme DURAIN Premier Secrétaire Fédéral


LETTRE OUVERTE

Le 4 septembre 2006

Chères et chers camarades,

Depuis deux ans un groupe important de militants travaille sur le thème vital de la Santé en prenant largement en compte les aspects spécifiques de notre département et en les intégrant dans les réformes essentielles que la gauche revenue au pouvoir devra mettre en œuvre de toute urgence.

A moins d’un an des échéances présidentielles et législatives, il est indispensable que ce travail, dont une partie a déjà fait l’objet de la parution d’une brochure fédérale en mai 2005, soit largement discuté entre socialistes, mais aussi avec d’autres amis de la gauche.

C’est pourquoi notre Fédération a décidé d’organiser un colloque sur « La SANTE pour TOUS », le samedi 30 septembre au Creusot à la salle (Saint Henri......) Il nous faut assurer la réussite de cette manifestation afin d’armer un maximum de camarades pour débattre avec succès lors des rudes campagnes à venir. Aussi je t’invite, non seulement à participer activement à ce colloque, mais aussi à convaincre de nombreux camarades de ta section ainsi que des sympathisants et d’autres amis de gauche, à venir enrichir les débats et à construire ainsi des positions irréfutables et déterminantes pour la population de nos circonscriptions.

Le travail effectué par ce groupe de militants est de très grande qualité, comme l’était celui qui a préparé notre colloque sur le Développement Durable. Mais, dans ce dernier cas, la mobilisation des militants n’a été à la hauteur ni des enjeux que représentait ce thème, ni de la valeur de la préparation réalisée. J’insiste donc pour que la participation militante assure à ce colloque une audience en rapport avec l’importance de la question qu’il traitera et des enjeux électoraux pour lesquels nous devons nous mobiliser dès maintenant.

Sûr de ton engagement pour cette manifestation comme pour tout notre combat politique en cours, je te prie de croie, Chèr(e) Camarade, en mes amitiés socialistes sincères et dévouées.

Jérôme DURAIN Premier Secrétaire fédéral