Autrement en Pays Charolais

Jean-Michel BAYLET s’adresse ? DATI !

par Webmestre le samedi 10 janvier 2009

Faisant allusion aux propos et aux annonces du président de la République, la veille, devant la Cour de Cassation et mettant à profit la séance de questions d’actualité au gouvernement, Jean-Michel Baylet a demandé à la Garde des Sceaux, Rachida Dati, qui faisait une rentrée très remarquée : «  Qui ne souhaite le renforcement du contradictoire et le respect des libertés individuelles ? » Mais ajoutait-il, aussitôt, « néanmoins, il y a l’art et la manière pour faire les choses ».

Rappelant que le principe du renforcement des droits du Parlement a été acté cet été par le Congrès, le sénateur de Tarn-et-Garonne s’est étonné de ce que « l’idée de supprimer le juge d’instruction lui soit soufflée - pour ne pas dire imposée - avant la fin de ses travaux… Comme pour l’audiovisuel public, la décision est prise, avant même les débats », a-t-il fait remarquer.

Au nom des radicaux, il a souhaité des précisions sur le statut du parquet et son indépendance qu’il ne faudrait brandir « comme la nécessaire contrepartie de la suppression du juge de l’instruction ».

Faisant référence a des affaires récentes, il a également suggéré que la garde à vue soit réservée aux seules procédures criminelles.