Autrement en Pays Charolais

Le ministre persiste ? faire de la provocation : "amplifier l’exp ?rimentation du service minimum d’accueil".

par Webmestre le samedi 3 mai 2008

Darcos se trompe !

Cinq fédérations de l’éducation, au sein desquelles figurent les trois principaux syndicats de professeurs des écoles, ont appelé à la grève pour ce jour-là afin de protester contre la politique budgétaire et éducative du gouvernement.

Le ministre de l’Education Xavier Darcos a demandé à ses services de "poursuivre et amplifier l’expérimentation du service minimum d’accueil (SMA)" dans les écoles primaires à l’occasion de la grève du 15 mai.

"Dans la perspective des mouvements sociaux prévus au cours du mois de mai, je souhaite poursuivre et amplifier l’expérimentation du service minimum d’accueil (SMA) mis en place à l’occasion" de la précédente journée de grève unitaire le 24 janvier, indique une note envoyée le 23 avril aux recteurs et inspecteurs d’académie.

Pour le Sgen-CFDT, "le ministre persiste dans la même erreur que la première fois (le 24 janvier). Plutôt que de passer du temps à faire de la provocation, il ferait mieux d’entamer le dialogue, on n’en serait pas à faire grève".