Autrement en Pays Charolais

NOTRE ADVERSAIRE EN A MAL AU CENTRE !

par Webmestre le jeudi 14 juin 2007

Notre adversaire se veut être un homme d’ouverture. Il va même jusqu’à s’inventer de nouveau amis au PRG : Taubira, Baylet.

Sauf que ces derniers lui ont fait comprendre comme le Président de la Région Rhône-Alpes Jean-Jacques Queyranne, qu’ils ne connaissaient pas le Maire de Paray Le Monial.

Il s’obstine et maintenant il fait appel aux électeurs de gauche, du centre, de la droite, de l’extrême droite, des abstentionnistes, des vaches, des veaux et des canards.

Pour pratiquer l’ouverture il faut être plusieurs et lui il se retrouve bien seul tout en quémendant les voix des uns et des autres.

De plus il n’a pas de pot, les seuls qui pouvaient l’aider à gagner étaient les électeurs du Modem.

La présence de Monsieur Chassort à la réunion de Jacques Rebillard hier soir à Paray lui en a mis un coup derrière la tête.

Alors il nous ressort toujours ses vieilles ficelles dans son argumentation. Les socialistes ont dit, les socialistes ceci, les socialistes celà.

A t-il autre chose à faire ?

Non, puisque le contenu de son projet pour la circonscription tient en trois mots : la majorité présidentielle.

Un vrai programme !

Il finit par être inaudible et c’est pour cette raison qu’il passe son temps à commenter la campagne de son rival.

Plus de réseve de voix, vexé par la présence de Chassort à la rencontre de Rebillard, sans bilan et perspective pour notre territoire.

Un fardeau qui commence à être lourd à porter. Les jeux sont fait : il à perdu !

Alors il s’agite, attaque et dénigre sans cesse son adversaire et ce sans aucun fondement.

Les temps doivent-être dur pour lui.

Et puis se retrouver seul ne doit pas être plaisant.

Sa sent la fin d’un règne !

Nous n’allons pas nous en plaindre et attendre patiement dimanche pour observer la victoire de Jacques Rebillard.