Autrement en Pays Charolais

S ?gol ?ne ROYAL estime que le d ?bat sur la question pr ?occupante des d ?ficits publics et donc de la fiscalit ? et des pr ?l ?vements est l ?gitime et m ?me indispensable.

par Webmestre le vendredi 12 janvier 2007

Le redressement du pays appelle des réponses et le débat de l’élection présidentielle doit permettre de proposer un choix clair, en respect des quatre objectifs du projet socialiste rappelés par le Premier secrétaire, François HOLLANDE : pas d’augmentation des prélèvements obligatoires, réduction des déficits, financement des priorités sociales et remise en cause des avantages fiscaux des plus privilégiés.

C’est pourquoi elle a demandé à trois parlementaires spécialistes de ces questions, Dominique STRAUSS-KAHN, Didier MIGAUD et François MARC, en liaison avec Eric BESSON, secrétaire national à l’économie et à la fiscalité au Parti socialiste, de procéder aux études nécessaires, dans une démarche participative, pour établir un diagnostic et des propositions sur l’efficacité de la dépense publique - un euro dépensé doit être un euro utile - et sur les réformes du système de prélèvements favorables à l’emploi, au pouvoir d’achat, à la justice sociale, à l’efficacité économique et à l’innovation. Ces propositions nourriront le programme présidentiel.