Autrement en Pays Charolais

Albert Denvers, doyen du PS, meurt ? 101 ans.

par Webmestre le mardi 2 janvier 2007

Député pendant trente ans, il fut aussi longtemps maire de Gravelines.

Albert Denvers, ancien député socialiste, ancien président de l’Union nationale des HLM, est mort dimanche à Dunkerque (Nord) à l’âge de 101 ans. Cet instituteur, né le 21 février 1905 à Oost-Cappel (Nord), avait adhéré à la SFIO en 1926 et devenait en 1937 le plus jeune conseiller général de France, au côté de Roger Salengro. Sénateur de 1946 à 1956, il a été député de toutes les législatures de 1956 à 1986 et a présidé le conseil général du Nord de 1973 à 1985. Maire de Gravelines (Nord) de 1947 à 1995, hormis une parenthèse entre 1965 et 1977, Albert Denvers avait été à l’origine, en 1969, de la création de la communauté urbaine de Dunkerque, l’une des premières de France, qu’il avait présidée jusqu’en 1995.

Militant actif du mouvement HLM, s’intéressant à la question du logement social et aux problèmes d’urbanisme, il a présidé de 1956 à 1985 l’Union nationale des HLM et regretté l’erreur des « grands ensembles » construits dans les années 60-70, politique justifiée par l’urgence de loger à bon marché des dizaines de milliers de personnes. Dans un communiqué, la maire socialiste de Lille Martine Aubry a salué la mémoire d’un « homme de conviction, puisant la source de son militantisme dans le refus de toute forme d’injustice et dans son idéal laïc et socialiste ». L’an dernier, à Gravelines, la commémoration simultanée des centenaires d’Albert Denvers et du Parti socialiste avait rassemblé 1 500 personnes. François Hollande avait alors rendu hommage à l’ « homme de paix » dont la vie « se superpose au socialisme ».

Par Alain AUFFRAY QUOTIDIEN : mardi 2 janvier 2007 (avec AFP)