Autrement en Pays Charolais

L’injustice faite ? la France qui a travaill ? t ?t !

par Webmestre le mardi 14 septembre 2010

François Legendre, professeur d’économie à l’université Paris-Est Créteil

Le recul de l’âge minimum de départ à la retraite de 60 à 62 ans va principalement concerner ceux qui ont commencé à travailler tôt et qui sont, pour la plupart, peu qualifiés.

A l’âge de 60 ans, ces salariés sont, soit encore dans l’emploi, soit au chômage. Aussi ont-ils, soit "sur-cotisé" à l’assurance vieillesse (puisqu’ils disposent largement de la durée de cotisation requise pour le taux plein), soit de très faibles opportunités de retrouver un emploi.

Dans les deux cas, il semble particulièrement injuste de repousser l’âge auquel ils pourraient partir à la retraite.

La suite sur :


Voir en ligne : http://www.lemonde.fr/