· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Accès direct
Jacques REBILLARD : V ?ux 2007

Article mis en ligne le 2 janvier 2007 par Webmestre  

Dans peu de mois notre Pays sera engagé dans les débats des campagnes présidentielle et législative. Cette période pourrait être un moment privilégié pour construire un nouveau projet de société, pour ouvrir de nouveaux horizons, pour libérer la parole et pour réfléchir collectivement. De la qualité de ces débats dépendra la qualité des politiques qui seront mises en œuvre. Avec maturité et clairvoyance, il faudra discerner les vrais enjeux, arrêter des choix sur les sujets essentiels. S’il n’est question que d’insécurité, de réduction d’impôts ou d’immigration, nous passerons à côté de l’essentiel : celles des difficultés quotidiennes vécues par chacun d’entre nous. L’important réside aujourd’hui dans les inégalités et les déséquilibres croissants qui engendrent violence, misère, marginalisation, chômage. La recherche du seul profit pousse à la délocalisation de nos productions, à la recherche du moindre coût au détriment de l’environnement, au pillage des richesses, à la perte du sens du partage, à la disparition du sens de l’intérêt collectif. Dans un monde qui s’endurcit, chacun radicalise son jugement, cherche à sauver sa peau, à se protéger contre l’autre devenu un concurrent plutôt qu’un frère.

Au-delà des clivages politiques, un consensus minimal devrait s’établir sur ce diagnostic. Faute d’une vision politique partagée, nous serons privés de solutions à long terme, courageuses, pour lesquelles chacun sera invité à faire un effort proportionnellement à ses richesses, à ses capacités, à ses compétences. De nouvelles régulations seront nécessaires pour gérer le droit international.

Ces sujets ne nous éloignent pas du Charolais Brionnais soumis aux déséquilibres de l’aménagement du territoire, au départ des jeunes, au chômage des femmes, aux besoins de renouvellement de son tissu économique.

L’année 2007 pourrait être différente, par cette prise de conscience collective que des changements profonds sont nécessaires, et que tous sur un même bateau, nous devons être solidaires et engagés.

Mes pensées vont en priorité à ceux qui sont isolés, aux souffrants, à ceux qui cherchent à se faire une place dans le monde du travail, à ceux qui sont au service des autres. Je m’emploierai à ce que notre Région soit plus prospère et plus fraternelle.

Je vous souhaite Madame, Mademoiselle, Monsieur, ainsi qu’aux êtres qui vous sont chers, une très bonne année 2007 pleine d’espérance.

Jacques REBILLARD

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 634259 visites dont 394 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 473 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte