· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Accès direct
Semur en Brionnais r ?union publique de la campagne des l ?gislatives : le film

Article mis en ligne le 1er juin 2007 par Webmestre  


Quelle que soit la majorité, Jacques Rebillard affiche sa volonté de se battre contre la remise en cause de certains droits du travail et contre la stagnation du pouvoir d’achat. Comment sera-t-il possible de négocier une augmentation de salaire quand la réponse sera : mais faites donc des heures supplémentaires.

(JPG)

Une salle avide de s’informer.

Des remarques fusent. L’électorat de gauche est troublé par le ralliement de Kouchner. Les cadres du PS n’ont pas beaucoup soutenu Ségolène Royal, une bonne candidate, la candidate du renouveau. La gauche n’a pas su défendre ses valeurs, anesthésiée par l’habile Sarkozy qui a puisé les siennes au Front National.

Jacques est interpellé sur ces sujets politiques et est prié de livrer sa pensée.

v Le rapprochement du PRG avec les radicaux de droite : Certes cela a été évoqué, mais la plupart des élus restent fidèles à la gauche. Il faut qu’une gauche social-démocrate pèse à l’Assemblée Nationale et dans le pays.

v Le courant du PS dont il se sent le plus proche : La réponse est sans ambiguïté : « J’ai soutenu Ségolène Royal ».

v Deux candidats dans la circonscription avec la même étiquette : Ce n’est pas la même. Jacques est le seul candidat du PS. L’autre candidature est personnelle. Mais, aucune critique ne sera formulée pour éviter la discorde entre gens de même sensibilité.

v La survie du sénat dans la 6ème république : Le sénat est indispensable. Mais il devra être plus représentatif de la diversité française et des forces vives comme les syndicats.

v Stratégie au 2ème tour : Pas de marchandage. Mais, on connaît les Verts, le PC.

Des sujets moins politiques sont évoqués.

v Position de Jacques sur l’axe Paray-Roanne : Il ne faut pas en faire une route à 2 voies, on n’a pas le financement, mais il faut l’aménager, avec la déviation de Saint Martin du Lac par exemple et la création de créneaux de dépassement.

v La vocation du député à diriger le Pays : Le président du Pays ne l’est pas en tant que député. Mais, en tout cas, le député doit jouer un grand rôle dans le pays.

v La pénurie médicale sur le canton de Semur : Sujet déjà évoqué pour tout le territoire. Une solution est la création d’une maison médicale.

v Le marché de Saint Christophe : Jacques s’est battu pour son maintien à Saint Christophe. Il faut maintenant le conforter et le moderniser.

v Le projet de poulailler industriel à Poisson : C’est un sujet à polémique. Jacques, réaliste, a une position de compromis. Certes, ce type d’élevage est industriel, mais il est soumis à des règles : nombre d’animaux au m*m, plan d’épandage. Les produits d’élevages industriels sont moins chers, plus accessibles aux plus pauvres. Si on les refuse sur nos territoires, ils iront s’implanter en Pologne, dans des pays que ne régit aucun règlement d’hygiène. Et on les retrouvera ensuite en France, chez nous.

(JPG)

********************************************************************************************************

Semur en Brionnais

réunion publique de la campagne des législatives

Jeudi 24 mai Semur en Brionnais : SALLE DES FETES

20 H 30

(JPG)
Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 635876 visites dont 389 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 450 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte