· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Dans la même rubrique :
Publié le 15 janvier 2007 par Webmestre
Publié le 16 décembre 2006 par Webmestre
Accès direct
S ?gol ?ne Royal a annonc ? quatre mesures concr ?tes.

Article mis en ligne le 4 janvier 2007 par Webmestre  

Elle a tout d’abord préconisé « la construction des 120000 logements sociaux » qui manquent aux Français et qui ne sont pas construits dans certaines communes, malgré une loi les y obligeant. En précisant que « l’Etat lancera lui-même les programmes de logement nécessaires ».

Elle a ensuite proposée « la création d’un service public de la caution pour permettre d’assurer les impayés de loyers et d’éviter les expulsions », et « la mise en location des nombreux logements vacants spéculatifs ». En surtaxant « les logements inoccupés depuis plus de deux ans et en donnant aux communes la possibilité de procéder à des acquisitions ou même à des réquisitions ».

Dernière mesure : « favoriser l’accès à la propriété et l’encourager par l’extension des prêts gratuits ». Afin d’aider ceux qui ont fait l’effort de payer le loyer dans leur logement social à accéder à la propriété « dans des conditions dont nous discuterons avec les organismes concernés ».

La députée des Deux-Sèvres s’est également penché sur le problème du logement des étudiants et des jeunes travailleurs « avec la mise en place d’un programme massif pour leur logement avec l’aide des régions et de l’Etat ».

Le chômage a aussi été évoquée par Ségolène qui veut « encourager le passage du RMI au travail », donnant raison à ceux qui demandent la création d’un revenu de solidarité active. Elle a précisé que ce revenu « regroupera toutes les prestations en un mécanisme unique et durable qui garantira que, quel que soit son salaire, nul ne travaille à perte ».

*********************************************************************************

En cette période de l’année, les candidats à la présidentielle tirent à vœux nourris. Ségolène Royal, la candidate du PS, ne déroge pas à la règle et a présenté les siens aux Français, ce jeudi.

Plus économe de promesses que Jacques Chirac, Ségolène Royal a d’abord joué l’apaisement en affirmant qu’elle ne se livrerait à « aucune attaque personnelle » au cours de la campagne électorale et qu’elle fera « tout pour que la campagne soit de qualité ». Elle a ajoutée que « fidèle à l’idée que [je] me fais de la responsabilité politique, je ferai tout pour élever le débat et pour que votre choix soit éclairé ».

Passé ce préambule, elle a ajouté qu’elle « exigerait que ceux qui sont au pouvoir soient jugés sur la réalité de leur bilan et sur les actes, et non pas sur leurs promesses trop tardives ou trop précipitées pour être vraiment honnêtes ». Une attaque en règle contre Chirac et Sarkozy multipliant les effets d’annonce en ce début d’année.

Et l’offensive contre le gouvernement a continué. Pour elle, « si la France va mal ce n’est pas par ce qu’elle manque d’atouts, c’est parce que ses gouvernants les gaspillent ». Elle a plaidé en outre pour « un exercice du pouvoir, simple, direct et authentique », lors d’un discours-programme abordant les domaines économiques, sociaux, environnementaux et la politique étrangère.

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 689663 visites dont 352 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 375 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte