· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Dans la même rubrique :
Publié le 15 janvier 2007 par Webmestre
Publié le 16 décembre 2006 par Webmestre
Accès direct
S ?gol ?ne ROYAL sera Pr ?sidente !

Article mis en ligne le 4 mai 2007 par Webmestre  

Chers amis,

Ce soir, la net-campagne prend fin.

Je souhaite m’adresser à tous ceux qui ont porté mon Pacte présidentiel sur Internet comme sur le terrain, pendant ces mois forts, parfois difficiles, toujours intenses.

Je veux vous remercier du fond du coeur de votre enthousiasme et de votre détermination.

Vous avez été, comme je l’appelais de mes voeux, mon équipe de campagne, et je suis fière de vous !

Ne vous laissez pas démobiliser : rien n’est joué. Ne vous laissez pas intimider par les sondages, faites-les mentir !

Pour cela, venez voter massivement dimanche.

Je vous demande d’intensifier votre mobilisation pendant ces dernières heures pour convaincre, convaincre et encore convaincre autour de vous. Engagez des discussions dans les marchés, dans les rues, dans les cafés, mais aussi avec vos proches. Ce sont deux visions clairement différentes de la France qui s’offrent demain au choix des électeurs.

Faites entendre haut et fort votre parole, cette parole que vous avez prise tout au long de cette campagne et que vous devez garder et ne plus lâcher !

Je compte sur vous ! C’est avec vous que je veux faire gagner la France Présidente et nous conduire à la victoire !

Diffusez le courriel de Ségolène Royal autour de vous !

******************************************************************

A 48 heures du scrutin, rien n’est joué.

Comme en 2005, avant le referendum, nous observons une véritable coupure entre la mobilisation de terrain, l’accueil reserve a nos actions, tous deux excellents, et les derniers sondages.

A l’image de la combativite de notre candidate, ne nous laissons pas impressionner, continuons à mobiliser autour de nous. Le nombre d’indecis reste tres eleve.

La formidable performance de Ségolène Royal au debat televise continue de produire ses effets. Les sondages ne sont pas les votes, seul le scrutin compte.

Nous avions beaucoup redoute une mauvaise surprise au premier tour.

Nous avons la conviction que l’opportunite reste entiere de provoquer une heureuse surprise lors de ce deuxieme tour.

******************************************************************

Elle nous a démontré ce soir qu’elle avait toutes les valeurs pour être présidente.

Ségolène porte nos valeurs haut et bien !

Elle a su placer le débat justement sur les valeurs, qui différencient le choix de société que nous ferons dimanche.

Je ne veux pas de la société que nous propose M. Sarkozy. Il parle de chose qu’il ne connaît pas !

Ségolène tu sortiras la France de la situation dans laquelle elle se trouve ! je te fais confiance !

******************************************************************

Réaction de Jean Michel BAYLET, Président du Parti Radical de Gauche, au débat entre Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy

« Confiante, compétente, sereine, Ségolène Royal a dominé un Nicolas Sarkozy constamment sur la défensive et approximatif.

Elle a remporté ce soir une victoire déterminante qui doit lui permettre d’être élue dimanche Présidente de la République. »

******************************************************************

Sarkozy, premier ministre de Ségolène

(JPG)

Ségolène Royal

« Vous n’avez pas besoin d’être méprisante pour être brillante. » Est-ce que ce sera la phrase du débat présidentiel 2007 ? Ou celle-ci : « On atteint le summun de l’immoralité politique ». Il est dans l’action, jusque dans le détail comptable. Elle est dans le mythe, dans l’empathie. Elle se tient droite et le domine. Elle dit je veux, il dit je souhaite. Il dit Madame. Elle parle haut, esquisse des sourires, mais ses yeux sont fatigués. Il est vouté, vautré sur la table, sombre, un brin stressé, presque roquet. La craindrait-il ? Elle dicte les thèmes du débat et impose son rythme jusqu’à la fin, ménage ses effets, sait accélérer. Elle regarde de temps en temps la caméra. Ségolène présidente ! Par Jean-François Mabut

article trouvé dans la tribune de geneve....faut il etre suisse pour etre vraiment objectif

******************************************************************

Débat hautement intéressant !

Même si M Sarkozy a réussi à lutter contre lui-même pour ne pas sortir de ses gonds, la France a pu voir une Ségolène Royal forte, charismatique face à un candidat sortant bien troublé par le calme de son adversaire.

A ceux qui ne croyait pas que Ségolène avait la charure d’un Chef d’Etat...

Dimanche on vote Royal et en Juin Rebillard !!

Bruno

******************************************************************

Gerard Miller analyse Sarkozy


Suites du débat N. Sarkozy - S. Royal Le nucléaire ne couvre que 17% de l’énergie consommée en France

Suite aux chiffres erronés annoncés lors de leur débat par M Sarkozy et Mme Royal, le Réseau "Sortir du nucléaire" tient à rappeler quelques données fondamentales :

Le nucléaire représente 78% de l’ELECTRICITE produite en France, mais il ne couvre finalement que 17% de l’ENERGIE consommée dans l’hexagone. Le nucléaire représente d’ailleurs à peine 2% de l’énergie consommée sur la planète, ce qui en fait une énergie marginale (bien que le risque nucléaire soit, lui, maximal).

Le chiffre de 50% avancé par M. Sarkozy ne correspond tout simplement à rien. Il s’est d’ailleurs aussi lourdement trompé en confondant les générations de réacteurs.(*) Le chiffre de 17% avancé par Mme Royal correspond à la part du nucléaire dans l’énergie consommée en France et non dans la production d’électricité.

Le trio pétrole/gaz/charbon couvre environ de 70% de l’énergie consommée en France (pétrole 45%, gaz 21%, charbon 4%).

Contrairement à ce qui est souvent dit, le nucléaire ne représente finalement qu’une petite part de l’énergie consommée en France car il ne peut répondre qu’à des besoins précis et limités.

C’est pour cela que la facture énergétique française (sans même compter la facture nucléaire) a doublé en 3 ans : le nucléaire ne protège pas la France de l’envolée du prix de l’énergie... mais il fait par contre courir un véritable risque à l’ensemble du pays (en cas d’accident nucléaire)

De plus, la facture nucléaire s’annonce elle aussi très lourde (démantèlement des installations, gestion des déchets) : plusieurs centaines de milliards d’euros.

En résumé, le nucléaire est une énergie trop marginale pour pouvoir protéger la France de la montée du prix de l’énergie, et le nucléaire s’avère finalement une très mauvaise affaire financière pour la France.

(*) N. Sarkozy a également confondu la 3ème et la 4ème génération de réacteurs nucléaires. Cette incompétence est d’autant plus surprenante que c’est M. Sarkozy, lorsqu’il était ministre de l’économie en 2005, qui a lancé le projet EPR, dit de 3ème génération, que M Sarkozy croit être de 4ème génération.

******************************************************************

Sarko est-il compétent ? "Vous venez de dire une série d’erreurs. Cela peut arriver mais il faudra que vous révisiez un peu votre sujet", a ironisé mercredi Ségolène Royal au sujet de propos de Nicolas Sarkozy sur le nucléaire. "Sur le nucléaire, vous êtes du côté de M. Chevènement ou du côté des Verts ?", a demandé le candidat UMP lors du débat de l’entre-deux-tours de la présidentielle. "Savez-vous quelle est la part du nucléaire ?", a rétorqué la candidate socialiste.

"Nous avons la moitié de notre électricité qui est d’origine nucléaire", a répondu M. Sarkozy. "Non, 17% seulement", l’a contredit Mme Royal.

En suspendant le programme d’EPR, "vous suspendez les nouvelles centrales" qui doivent remplacer les anciennes, a affirmé M. Sarkozy. "L’EPR n’est pas une nouvelle centrale. Mais vous mélangez tout", a rétorqué Mme Royal.

"C’est la quatrième génération. Nous venons de le vendre à la Finlande, madame", a déclaré le candidat de l’UMP.

"C’est la troisième génération", l’a coupé Ségolène Royal. De fait, l’EPR est bien la troisième génération des centrales nucléaires.

"Si vous revenez sur le choix de l’EPR, vous serez obligés (...) de faire fonctionner les vieilles centrales plus longtemps", et ce "par refus du choix du progrès", a poursuivi M. Sarkozy. "Ce n’est pas très raisonnable".

"Vous avez une approche très approximative sur un sujet extrêmement technique mais en même temps extrêmement grave", a accusé Mme Royal. "Vous venez de dire une série d’erreurs. Cela peut arriver mais il faudra que vous révisiez un peu votre sujet".

Pour Ségolène Royal, "il serait sans doute plus intelligent d’investir déjà dans la quatrième génération" des centrales nucléaires. Elle veut "maintenir la part du nucléaire" mais "augmenter la part de l’énergie renouvelable".

******************************************************************

Sarkozy un brin désarçonné par la capacité de Royal à "surfer" d’un sujet à l’autre

Nicolas Sarkozy est apparu un brin désarçonné mercredi soir par la "capacité" de Ségolène Royal "à surfer d’un sujet à l’autre avec quelques généralités", lors de leur duel télévisé.

"Les Français attendent de nous de la précision" et "vous avez une capacité à surfer d’un sujet à l’autre avec quelques généralités !", s’est agacé le candidat UMP dans une flèche à sa rivale. "Vous avez une capacité de ne pas répondre aux questions", a-t-il pesté.

"Chacun sa méthode", lui a lancé la candidate socialiste, bravache. "J’ai ma liberté de parole, et vous l’avez". AP

******************************************************************

Fonction publique : le PS dénonce la "solution miracle" de Nicolas Sarkozy

Le Parti socialiste a dénoncé mercredi soir la "solution miracle" de Nicolas Sarkozy tenant dans "le non remplacement d’un départ à la retraite sur deux dans la fonction publique".

Alors que Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy se sont opposés pendant le débat de l’entre-deux tours sur le "redéploiement des fonctionnaires", le Parti socialiste a fustigé dans un communiqué la "solution miracle" du candidat de l’UMP qui "est le non remplacement d’un départ à la retraite sur deux dans la fonction publique et le recours massif aux heures supplémentaires".

"Pour M. Sarkozy, le poids de la dette, les difficultés de l’hôpital ou l’insuffisance de la croissance, ne sont dus qu’aux 35 heures et au nombre de fonctionnaires", a lancé le PS. Il "oublie un peu vite qu’il a été un des principaux contributeurs à l’explosion de la dette publique française lors de ses passages à Bercy".

"Les propositions du candidat de droite reviendraient à mettre durablement en cause la pérennité et l’efficacité du service public et à favoriser le recours aux heures supplémentaires au détriment des chômeurs, qui continueront d’attendre à la porte des entreprises", a ajouté le Parti socialiste.

Et de conclure : "Ségolène ROYAL propose une méthode pragmatique qui permettra de concilier croissance économique durable, service public efficace et réduction de la dette publique".

******************************************************************

Passe d’armes Royal/Sarkozy autour des 35 heures

Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal se sont longuement opposés mercredi sur la question des 35 heures, lors du débat de l’entre-deux-tours de la présidentielle.

"Est-ce que vous allez, comme c’est prévu dans le programme des socialistes, généraliser les 35 heures à tout le monde ?", a demandé le candidat UMP. Pour relancer la croissance, il faut selon lui "libérer la force de travail", en exonérant les heures supplémentaires. Car "le travail des uns crée le travail des autres".

Les autres pays "ont libéré les forces de travail. Ils n’ont pas fait les 35 heures", qui "coûtent 17 milliards d’euros chaque année", a souligné M. Sarkozy. Ségolène Royal "est dans la stricte logique socialiste du partage du temps de travail", a-t-il accusé.

"Sur la question des heures supplémentaires, moi je crois que votre proposition est non seulement dangereuse mais inefficace", a rétorqué la candidate socialiste. "On ne travaille pas suffisamment, parce qu’il y a trop de personnes au chômage", a-t-elle dit, renversant un argument de Nicolas Sarkozy.

Or, avec la proposition d’exonération des 35 heures, "un employeur aura davantage intérêt à donner des heures supplémentaires à un salarié qu’à recruter", a estimé Ségolène Royal. Par ailleurs, "les heures supplémentaires sont possibles aujourd’hui, vous le savez bien". Or, "cette possibilité-là n’est même pas utilisée par les salariés. Pourquoi ? Parce qu’ils ne veulent pas forcément travailler plus".

"Moi je propose au contraire de donner de l’emploi à ceux qui n’en ont pas", aux jeunes en particulier avec les emplois tremplins, a-t-elle déclaré.

"Je veux donner la liberté de choisir aux salariés", a répondu Nicolas Sarkozy. "Laissez les gagner davantage d’argent s’ils veulent travailler plus !".

"Si vous pensez que les 35 heures ont fait autant de dégâts, pourquoi ne les avez-vous pas supprimées ?", a noté Mme Royal. "Parce que vous savez bien que ça correspond à un progrès social". Et "elles ne sont pas responsables de tous les maux de la terre".

Toutefois, "la deuxième loi sur les 35 heures a été une loi trop rigide", a-t-elle concédé. "Je suis capable de regarder les choses telles qu’elles sont (...) Cela a créé des difficultés dans les petites entreprises, c’est vrai", donc "nous rediscuterons des 35 heures" pour voir "de quelle façon elles peuvent être généralisées et dans quelle branche", a dit Ségolène Royal.

"Qu’est-ce que vous changez dans les 35 heures ? Parce qu’on n’y comprend rien", l’a interrompue Nicolas Sarkozy.

"La réponse très précise sur les 35 heures, c’est qu’il y aura sur ce sujet comme sur les autres la négociation entre les partenaires sociaux, branche par branche", a répondu la candidate socialiste. En l’absence d’accord, il n’y aura "pas de généralisation des 35 heures dans les entreprises concernées".

******************************************************************************

EPR : le Réseau "Sortir du nucléaire" dénonce "l’incompétence" de Nicolas Sarkozy

AP | 03.05.2007 | 00:19

Le Réseau "Sortir du nucléaire" estime que Nicolas Sarkozy a montré "son incompétence criante en matière de nucléaire" lors du débat d’entre-deux-tours face à sa rivale socialiste.

"Nicolas Sarkozy a confondu la 3ème et la 4ème générations de réacteurs nucléaires, qui sont certes aussi nuisibles l’une que l’autre, mais qui sont technologiquement extrêmement différentes", dénonce le réseau dans un communiqué diffusé mercredi soir.

"C’est d’autant plus choquant que c’est M. Sarkozy, lorsqu’il était ministre de l’Economie en 2005, qui a lancé le projet EPR dit de 3ème génération, que M. Sarkozy croit être de 4ème génération", ajoute le Réseau "Sortir du nucléaire" soulignant leur "plus grande préoccupation devant l’incompétence affichée par M. Sarkozy".

**********************************************************************

Elysée 2007

Nicolas Sarkozy "imprécis", "indécent" et "sur la défensive", selon Vincent Peillon

Le porte-parole de campagne de Ségolène Royal, Vincent Peillon, a estimé mercredi que la candidate PS "a fait la différence" lors du débat télévisé de mercredi soir, face à Nicolas Sarkozy "en permanence sur la défensive", "imprécis" voire "indécent" dans certains dossiers.

"Ce soir, le masque est tombé et nous avons pu voir un Nicolas Sarkozy en permanence sur la défensive, à la fois imprécis comme sur le nucléaire ou indécent comme sur les enfants handicapés", a déclaré M. Peillon à l’AFP.

Pour le porte-parole de la candidate PS, "les moulinets" qui sont ceux de M. Sarkozy "depuis plusieurs mois ont fait long feu". "Sorti de la fuite devant ses responsabilités et de son bilan, il n’a rien à proposer, si ce n’est des discours lénifiants et des droits opposables", a-t-il poursuivi.

"Dimanche, les Français devront s’en souvenir, en se servant de leur bulletin de vote comme d’un droit opposable à Sarkozy. Face à lui, les Français ont pu faire connaissance avec celle qui mérite de devenir demain leur présidente", a dit M. Peillon.

"Ségolène Royal a fait preuve ce soir d’autorité et de compétence, de cohérence et de courage. Ce débat, tant attendu, aura été utile. Ségolène Royal a pu faire la différence", a conclu le porte-parole

Le forum  Répondre à cet article

Ce site à reçu 655987 visites dont 187 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 338 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte