· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Dans la même rubrique :
Publié le 21 janvier 2007 par Webmestre
Accès direct
"Sarkozy, le populiste"

Article mis en ligne le 22 août 2007 par Webmestre  

Après le rapt d’Enis, un garçon de 5 ans enlevé et violé la semaine dernière à Roubaix par un homme sorti de prison en Juillet, le Président de la République a volontairement engagé le débat sur le terrain du populisme.

La population carcérale est la plus importante depuis la création de la statistique pénitentiaire, le nombre de détenus a doublé en 25 ans, la durée moyenne de la peine a doublé en 30 ans et les détenus de plus de 60 ans ont quintuplé. Les prisons connaissent un taux d’occupation de plus de 120 % et la situation des 117 maisons d’arrêt est plus que préoccupante.

Nicolas Sarkozy connaît parfaitement cette situation et au lieu d’apporter des réponses concrètes, notamment par la mise en place de nouveaux moyens attendus depuis longtemps par les professionnels, il jette en pâture à l’opinion publique le corps médical travaillant dans les prisons.

Dans le contexte difficile du milieu carcéral, les exclusions, les maladies mentales, les maladies sexuellement transmissibles, le manque d’hygiène, l’absence totale d’intimité, les soignants trop peu nombreux pratiquent honorablement la médecine.

Nous devons engager des réformes qui permettent une meilleure gestion de la peine voulue par la société en réponse à des actes répréhensibles. Aucun champ ne doit être ignoré, le bracelet électronique, les peines de substitution, l’obligation de soins... et bien sûr les moyens à mettre en œuvre pour l’application de cette nouvelle politique pénale.

J’attendais du Président de la République qu’il engage une réflexion éthique sur ce sujet, il a préféré dans ses premières déclarations trouver un bouc émissaire et réhabiliter la lettre de cachet en affirmant que les délinquants sexuels ne sortiraient plus de prison, même après la fin de leur peine. Il a par la même oublié que la prison n’avait pas exclusivement une porte d’entrée.

Catherine Lemorton

Députée de la 1ère circonscription de Haute Garonne

Catherine Lemorton est députée depuis juin. Elle est membre de RM 31.

"Sarkozy, le populiste"

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 676169 visites dont 285 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 363 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte