· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Dans la même rubrique :
Publié le 21 janvier 2007 par Webmestre
Accès direct
SEMAINE DU DEVELOPPEMENT DURABLE DU 1ER AU 7 AVRIL : La Bourgogne tout en ?nergie ?co citoyenne.

Article mis en ligne le 31 mars 2008 par Webmestre  

Plan climat, gros coups de pouce aux économies d’énergie et bientôt prêts à taux zéro pour l’isolation : le Conseil régional veut montrer l’exemple en matière de développement durable dont il a multiplié le budget par 5 depuis 2004.

Un pour cent d’électricité d’origine renouvelable. Le bilan actuel de la Bourgogne n’est pas fameux et en tout cas très éloigné des 21 % assignés par l’Union Européenne à chacun de ses pays membres à l’horizon 2010. L’objectif, astronomique, n’empêche pas le Conseil régional d’afficher une politique pour le développement durable très ambitieuse notamment en matière d’énergie, « c’est une forme d’éco citoyenneté » dit son président François Patriat. On sait que sur le nucléaire - qui emploie beaucoup de monde notamment en Saône-et-Loire - les Verts désapprouvent la bienveillance de la majorité socialiste de l’assemblée.

Si le sujet sort des compétences de la Région, l’urgence climatique planétaire a imposé l’action à la nouvelle majorité du Conseil régional en 2004. A l’occasion de la Semaine du Développement Durable, le Conseil régional lance une opération "La Bourgogne donne l’exemple". Pierre Terrier, conseiller régional délégué à l’environnement, avoue son espoir « que chaque Bourguignon en devienne lui-même un acteur en changeant ses pratiques de chauffage, de déplacement, de consommation. »

Pour marquer cette semaine, les élus régionaux votent aujourd’hui des prêts à taux zéro aux particuliers bourguignons (de 2000 à 10 000 € sur 2 à 7 ans) pour l’isolation des maisons bâties avant 1982. Le dispositif devrait être prêt en juillet 2008. « Le premier gisement d’économie d’énergie, c’est celle qu’on ne consomme pas » rappelle Pierre Terrier. Dans le même esprit, le Conseil régional subventionne le logement social économe d’énergie en prêt à taux zéro « pour que ceux qui ne peuvent être propriétaires n’endurent pas l’inflation de l’énergie » dit Pierre Terrier. La Bourgogne est ainsi devenue pionnière en bâtiments basse consommation (329 logements et 24 bâtiments tertiaires réalisés, soit 64 000 m²). Ils nécessitent moins de 50 kWh/m²/an contre 300 pour des constructions classiques. « On attend même pour bientôt les premières maisons à énergie positive dans l’Auxois » annonce François Patriat.

Si la Région aide à l’équipement en chauffe-eau solaires (2 500 depuis 2004) et en chaufferies bois (150 dans le même laps de temps), elle soutient également les industries innovantes du développement durable. Wagner Solar, fabricant allemand de panneaux solaires, s’est installé en 2007 à Tournus. SKF roulements d’orientation se développe à Avallon (Yonne) en équipant les éoliennes, en plein essor. La Région incite également depuis septembre 2007 les lycées à opter pour des véhicules propres au GPL, GNV ou électriques. Une trentaine a déjà été acquise.

S’ils touchent moins à l’énergie, les Agendas 21 (actions pour le XXIe siècle) mis en place dans 13 établissements scolaires la concernent parfois. Comme au lycée horticole de Tournus où les huiles de friture usagées alimentent tracteurs et chaudières de serres, où le compostage des déchets verts et de cantine évite des transports inutiles.

« Pour nos enfants, ces gestes sont plus faciles à intégrer que pour nous qui avons pris tant de mauvaises habitudes » commente François Patriat.

Thierry Dromard

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 773379 visites dont 384 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 382 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte