· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Dans la même rubrique :
Publié le 21 janvier 2007 par Webmestre
Accès direct
SCH ?MA R ?GIONAL DE D ?VELOPPEMENT ?CONOMIQUE DE BOURGOGNE

Article mis en ligne le 20 octobre 2006 par Webmestre  

La Région donne un sérieux coup de pouce aux entreprises.

(JPG)

Il existe de nombreuses aides au développement économique au sein du Conseil régional, souvent mal connues des entrepreneurs. Une mise au point a été faite hier à Bourbon-Lancy.

Nous avons dû doubler il y a quelque temps de cela la superficie de notre entreprise. Elle est passée de 1000 à 2000 m2. Ce projet a été réalisable grâce à l’aide du Conseil régional, une possibilité que nous avait indiquée la Chambre de commerce. La Région nous a accordé une aide d’1 300 000 euros, soit la moitié du crédit-bail et une PRDE de 80 000 euros. Nous réfléchissons actuellement à demander à nouveau l’aide de la Région pour l’acquisition de nouvelles machines ». Jean-Paul Guy, de la société Guy. hf (haute-fidélité), installée à Bourbon-Lancy, n’est pas le seul dans ce cas. En 2005, ce sont près de 1 800 dossiers qui ont été traités par la Région. Cette année, on en compte déjà près de 2000. L’an dernier, la Région a octroyé 2,7 millions euros pour l’emploi durable et 22 millions pour l’accompagnement du tissu économique.

L’ambition du Conseil régional est claire : donner la priorité à l’économie. Et ce, même si la décentralisation ne s’est pas accompagnée des aides suffisantes de l’État. « Nous, élus, sommes tiraillés entre la diminution des ressources et la volonté de bien faire », explique Jacques Rebillard, vice-président du Conseil régional. Il existe, pour se faire, de nombreux dispositifs que la Région compte intensifier mais que tous les entrepreneurs ne connaissent pas forcément. La réunion d’hier effectuée à Bourbon-Lancy en présence de Jacques Rebillard, d’Édith Gueugneau, représentants de la Région et de Jean-Paul Drapier, maire de la ville, servait en quelque sorte de piqûre de rappel. Il existe par exemple le Fonds Régional de Développement des PME ou encore L’ARDABE, pour favoriser la création d’entreprises artisanales. La Région peut également renforcer les capitaux permanents par le biais de prêts d’honneur au créateur-repreneur, sur la base d’un prêt à taux zéro, ce qui lui permet de construire un apport personnel et facilite l’accès au concours bancaire.

La création d’emplois est un autre volet très important du schéma de développement économique de la Région. Une entreprise peut ainsi bénéficier d’une aide en cas d’embauche pérenne d’un cadre, soit 50 % du coût du recrutement lors de la première année. Dans le cadre du dispositif Bourgogne Ardent, la Région contribue à 70 % au salaire brut d’un cadre ou d’un jeune diplômé fraîchement embauché. Enfin, le dispositif ARPEJ accompagne les recrutements dans les territoires reconnus en difficulté comme le Val de Saône, soit 5 000 euros par emploi créé. Il existe de nombreuses autres aides pour favoriser l’emploi en zone rurale ou pour les petites entreprises. Dommage cependant que les artisans et commerçants aient répondu si peu nombreux à l’appel. La Région se dit en tout cas prête à renouveler l’opération. Caroline Musquet

Le JSL du vendredi 13 octobre 2006

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 795205 visites dont 373 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 478 visites.  Moyenne : 288 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte