· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Accès direct
Retraites : Lepaon (CGT) et Berger (CFDT) d’accord sur les avanc ?es en faveur de l’ ?quit

Article mis en ligne le 21 septembre 2013 par Webmestre  

publié le 13/09/2013 à 13:14, mis à jour à 13:14

PARIS, 13 sept 2013 - Les numéros uns de la CGT, Thierry Lepaon, et de la CFDT, Laurent Berger, s’accordent à voir des avancées dans la réforme des retraites sur l’équité mais divergent sur l’allongement de la durée de cotisation, dans une interview croisée accordée au Parisien magazine.

Les deux leaders syndicaux se sont retrouvés le 5 septembre dans les locaux du magazine, cinq jours avant la manifestation organisée par la CGT et FO contre la réforme des retraites, à laquelle la CFDT ne s’est pas jointe.

M. Lepaon a réitéré que dans cette réforme trois dossiers "ont avancé, même si les réponses apportées sont très insuffisantes". Il a cité "l’égalité homme/femme, la pénibilité et la prise en compte des années d’études".

Son homologue de la CFDT s’est dit "satisfait des progrès réalisés sur ces trois dossiers" et y a ajouté les mesures en faveur "des apprentis, des travailleurs handicapés ou des précaires". "Autre motif de satisfaction", selon lui, la réforme "réduit certaines inégalités et assure la pérennité du système actuel sur la base d’efforts partagés".

Leur divergence reste l’allongement de la durée de cotisations à 43 ans en 2035 : cette mesure est "contraire aux engagements qu’avait pris le gouvernement et se situe dans le prolongement de la réforme Fillon", affirme M. Lepaon.

Pour M. Berger "ce qui est anti-jeunes dans notre pays c’est le chômage et la précarité, pas la réforme des retraites". Selon lui, "les jeunes entrent en moyenne à 21 ans sur le marché du travail et le problème c’est la précarité qui les frappe entre les débuts professionnels et leur premier CDI à 26 ans". "C’est contre cela qu’il faut lutter".

Les deux dirigeants syndicaux approuvent la décision du gouvernement d’avoir écarté du projet de loi la question du régime des retraites des fonctionnaires. "La CFDT est favorable à une harmonisation des régimes, mais elle doit s’inscrire dans le temps", affirme M. Berger. "Je suis d’accord avec Laurent, on n’a rien à gagner à tout casser", renchérit M. Lepaon.

Photos à l’appui, l’interview croisée semble un signe de détente entre les deux grandes centrales dont les relations s’étaient détériorées lors du débat sur la réforme du marché de l’emploi au printemps dernier. Lors des manifestations de la CGT en mars contre la loi, un drapeau CFDT avait été brûlé et M. Berger avait été hué lors du congrès de la CGT en mars à Toulouse.

"Nos relations sont excellentes", avait affirmé la semaine dernière M. Lepaon.

Par AFP


Sur le WEB : http://lentreprise.lexpress.fr/gestion-entreprise/retraites-lepaon-cgt-et-berger-cfdt
Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 633869 visites dont 145 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 471 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte