· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Dans la même rubrique :
Publié le 21 janvier 2007 par Webmestre
Accès direct
R ?gimes de retraites : Les d ?saccords et les propositions de la C.F.D.T.

Article mis en ligne le 6 mai 2008 par Webmestre  

" Pour la CFDT, les mesures dévoilées le 28 avril ne sont pas à la hauteur des enjeux liés à la pérennité des régimes de retraite, à la réduction des inégalités et à la dégradation des taux de pension.

Des désaccords majeurs

-  Le gouvernement confirme le passage à 41 annuités au 1er janvier 2012, sans tenir compte du taux d’emploi des seniors. Pour la CFDT cette décision sera injuste vis-à-vis des salariés exclus de l’emploi précocement, et en même temps inefficace sur l’équilibre financier des régimes de retraite.

-  Le gouvernement ne propose rien pour revaloriser les retraites en faisant remonter leur niveau par rapport au salaire, afin de mettre un coup d’arrêt à une dégradation continue.

Des « oublis » regrettables...

La CFDT déplore de nombreux oublis par un gouvernement qui fait totalement l’impasse sur :
-  la situation des poly-pensionnés pénalisés dans le calcul de leur retraite,
-  le sort des salariés aux carrières accidentées,
-  le financement nécessaire du Fonds de réserve des retraites,
-  l’amélioration du régime additionnel de la Fonction publique.

La pénibilité : des réponses rapides attendues

Le 28 avril, la CFDT a précisément interpellé le gouvernement sur la question des pénibilités. Le ministre des Affaires Sociales lui a répondu que, faute d’accord entre partenaires sociaux, il interviendrait en demandant aux entreprises de prendre en charge une partie du financement d’un dispositif destiné aux salariés exposés à la pénibilité.

Des avancées néanmoins

-  La CFDT est satisfaite de la reconduction du dispositif « carrières longues » qu’elle avait obtenu en 2003, ainsi que de l’amélioration de la surcote (taux à 5 %) et de son élargissement (carrières longues et minimum contributif).
-  De même, l’amélioration du financement des régimes par le transfert, à terme, d’une part de la cotisation chômage est une bonne chose.

Tous ces enjeux, plus particulièrement ceux liés à l’emploi des séniors et aux pénibilités, font que nous devons marquer le coup et manifester nos désaccords à la fois auprès du gouvernement et du patronat.

C’est pourquoi la CFDT tout en développant de manière indépendante sa propre analyse appelle à manifester le 22 mai avec toutes les organisations syndicales pour la défense de la Retraite Solidaire ".

Daniel Lamur

Union Locale C.F.D.T.

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 795205 visites dont 373 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 478 visites.  Moyenne : 288 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte