· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Dans la même rubrique :
Publié le 12 février 2007 par Webmestre
Publié le 6 février 2007 par Webmestre
Publié le 24 septembre 2006 par Webmestre
Accès direct
Le tsunami UMP n’a pas eu lieu. R ?action de Jean Michel BAYLET, Pr ?sident du PRG, de P. Molinoz et de Claudette BRUNET LECHENAULT .

Article mis en ligne le 19 juin 2007 par Webmestre  

Le tsunami UMP n’a pas eu lieu.

La Saône-et-Loire a bien résisté : les électeurs ont voulu montrer leur réticences devant les projets du gouvernement et affirmer leur souhait d’un rééquilibrage politique dans notre département.

Si nous, Radicaux de Gauche, nous trouvons très injuste la défaite (de si peu !) de Jacques Rebillard, si nous déplorons celle d’Evelyne Couillerot et de Nicole Eschmann, nous nous réjouissons du succès d’Arnaud Montebourg et de Didier Mathus. Par ailleurs, la victoire surprise de Christophe Sirugue, fruit d’un travail de terrain et reconnaissance de l’action du Président du Conseil Général, a apporté à notre département un député de Gauche supplémentaire.

Les forces de progrès ont montré leur capacité à gagner quand elles sont réunies. Elles doivent continuer à le faire pour les échéances qui nous attendent : les municipales et les cantonales qui, si la date n’est pas changée, doivent avoir lieu en Mars 2008.

Les Radicaux de Gauche souhaitent, avec les Socialistes et tous ceux qui sont attachés au pluralisme, avec tous les hommes et les femmes de progrès, continuer l’union qui nous a amenés au succès pour les législatives. C’est à cette condition que nous pourrons gagner des cantons et des communes.

« La politique », disait Michel Crépeau, « c’est l’art de faire des additions, pas des soustractions ». C’est à ces nouveaux succès que nous devons travailler, pour l’avenir de la Saône-et-Loire.

Claudette BRUNET-LECHENAULT

Présidente de la Fédération Départementale des Radicaux de Gauche.

*******************************************************************

Le sursaut attendu est au rendez vous.

La Gauche a su se mobiliser et se rassembler pour exercer un contre pouvoir efficace à l’Assemblée Nationale.

Avec un groupe féminisé, les Radicaux y prendront toute leur part.

Réaction de Jean Michel BAYLET, Président du Parti Radical de Gauche.

***********************************************************************

Je salue la superbe réélection de C. Darciaux et les bons résultats nationaux des candidats Radicaux de gauche.

L’UMP subit, aujourd’hui, 6 semaines seulement après l’élection de N. Sarkozy, son premier revers électoral.

Néanmoins la gauche ne parvient pas, après une 3ème défaite consécutive à la présidentielle, à emporter la majorité à l’assemblée nationale.

Il est urgent que les partis de progrès engagent une rénovation programmatique sous peine de rester durablement dans l’ opposition.

Une nouvelle ère doit s’ouvrir pour une gauche plus moderne, plus républicaine, plus solidaire et plus en phase avec la réalité économique et sociale de ce pays.

Les Radicaux joueront un rôle majeur dans ce travail qui doit être une réflexion de fond avant d’être une question de partis ou de personnes.

Patrick MOLINOZ

Président de la fédération de Côte d’Or du Parti Radical de Gauche

****************************************************************

Claudette BRUNET LECHENAULT

Nous avons 8 députés plus J Dessalangre.

Avec les divers gauches et d’autres éventuellement, nous DEVONS faire un groupe.

Ce bon résultat électoral pour notre parti nous donne une possibilité de rebondir et de prendre la main pour une dynamique du centre gauche, avec des élus de conviction,à partir de nos valeurs, et sans compromission.

Claudette BRUNET LECHENAULT

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 655618 visites dont 63 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 338 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte