· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Accès direct
Rachida a tu ? Charolles ! Exemple type d’une r ?forme autoritaire.

Article mis en ligne le 19 octobre 2007 par Webmestre  

Désertification

La suppression du tribunal de Charolles est d’autant plus grave que nous vivons dans une zone excentrée.

Pas de grands axes routiers pour aller en peu de temps à Mâcon, ni de voies ferrées.

A quand la disparition du bureau de poste ? Nous assistons à la destruction des services publics, peu de gens s’en émeuvent.

Il faut parfois réformer, réorganiser, mais on ne spolie pas des territoires uniquement dans le but de réduire les dépenses de l’Etat, sans concertation, et à l’encontre des habitants de ces territoires.

Que fait notre député, Monsieur Nesme ? Est-il intervenu sur la question. Approuve-t-il lui aussi cette décision, comme le maire de Charolles ?

merci pour ce site bien documenté et peut-être à bientôt.

Charles

*******************************************************************

Le tribunal de Charolles va disparaître suite à une refonte de la justice engagée par Mme La Ministre !!!

La proximité n’existera plus pour ce service PUBLIC auquel je suis attachée et je pense aux personnes qui sont sous tutelle et qui ne pourront se rendre à Mâcon.

Comment faire pour empêcher cette centralisation sur Mâcon et garder notre service public dans notre milieu rural ??

Sophie

******************************************************************************

Exemple type d’une réforme autoritaire, sans concertation et qui ne tient pas du tout compte des réalités du territoire. Charolles était déjà une ville endormie ; en supprimant une de ses administrations les plus importantes, Mme Dati vient de la pousser tout droit dans sa tombe.

Comment les élus UMP peuvent-ils cautionner de tels actes ? On voit très bien qu’une fois le tribunal supprimé, ce sera le service des impôts, puis la préfecture (toujours dans un souci de "rationalisation").

Cette réforme sacrifie tout simplement les besoins du monde rural sur l’autel de la rentabilité !

Pour employer un terme gouvernemental, c’est tout simplement "dégueulasse"

Bruno

****************************************************************************

Suppression des services publics en zone rurale..

attaque des régimes speciaux de retraite...

chasse à l’étranger...

casse du code du travail...

eh oui la droite est décomplexée même à CHAROLLES, ou il ne faut pas compter sur le maire pour s’opposer à la politique du gouvernement pour défendre sa ville.

Thierry

************************************************************************

Drevon, ou l’art de ne rien comprendre à la réalité 17 octobre 2007

La réaction de M Drevon est tout bonnement scandaleuse ! En tant que maire de Charolles, il devrait être le premier à monter au creneau pour défendre le tribunal de sa ville. Comment peut-il croire qu’en enlevant les magistrats de CHarolles et en les faisant revenir de temps en temps on va améliorer le service ?!? Deuxième question, où se trouvera le greffe du Tribunal ?? A Macôn bien sûr !

Ces audiences foraines sont un leur pour laisser croire aux gens que rien ne change. En réalité, même si l’audience est délocalisée, il faudra se rendre à Macôn pour toute audition particulière avec le juge, pour toute demande d’information auprès du greffe...

Il ne restera que le théâtre de la justice, mais pas le service public qui l’accompagne.

Dernière question : M le maire pense-t-il vraiment à la bonne fois de ce qu’il déclare ? Ou bien essaye-t-il seulement de sauver la face, parce qu’en bon mouton UMP, il ne contredira jamais le chef...

Les socialistes ne sont peut-être pas toujours d’accord entre eux, mais au moins, il n’obéissent pas bêtement à des ordres stupides

********************************************************************

Le maire de Charolles s’est exprimé par voie de presse sur la suppression du tribunal de Charolles.

Il défend les mesures du gouvernement. Il affirme que le tribunal n’est pas fermée , mais déplacé à Mâcon. Surprenant pour un maire, il ne défend pas des services publics de proximité pour ses concitoyens. Il adopte une attitude suicidaire. supprimons aussi le Lycée de Charolles pour réaliser des économies budgétaires.

La suppression d’un tribunal aussi utile que celui de Charolles pour le Charolais et le Brionnais n’est pas une question de droite ou de gauche, pourquoi tenir de tels propos ?

Si les territoires ruraux perdent un à un tous leurs services publics la vie des habitants des zones rurales n’en deviendra que plus difficile. Cette mesure crée de l’injustice entre des zone urbaines mieux loties que les zones rurales.

Ce maire ment à la population.

*******************************************************************

La suppression du tribunal d’instance de Charolles sonne le glas pour la cité !

« La réforme de la carte judiciaire est conduite dans l’intérêt du justiciable et donc des Français. Elle est inspirée de deux principes, la qualité de la justice et la réalité du territoire. Elle sera progressive et étalée sur trois ans », a déclaré la ministre de la Justice Rachida Dati .

De quelle réalité nous parle-t-elle ?

De la proximité ?

Ou tout simplement c’est pour pouvoir supprimer des fonctionnaires ?

A l’heure actuelle aucune réaction du député !!!

Ni du maire de Charolles !!!

La vie du pays charolais ne les intéresse pas ?

On commence par les tribunaux... et la suite suivra...

Le forum  Répondre à cet article

Rachida a tu ? Charolles ! le 16 octobre 2007

Rachida a tu ? Charolles ! par Georges CABODI le 16 octobre 2007
Ce site à reçu 676877 visites dont 350 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 362 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte