· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Dans la même rubrique :
Publié le 21 janvier 2007 par Webmestre
Accès direct
RCEA BRANCHE SUD : Les ?lus de gauche demandent une concertation !

Article mis en ligne le 21 février 2009 par Webmestre  

Les élus de la Gauche charolaise (1) commentent l’annonce du ministre des transports Dominique Bussereau, de passer en concession autoroutière la réalisation de la branche sud de la Route Centre Europe Atlantique « Cet axe saturé par le transit international est vital pour les populations riveraines et pour notre économie.

Certains, comme le Député du Charolais, s’en réjouissent au prétexte que cela nous ferait gagner 30 ans. Mais cette décision est d’abord liée à l’incapacité de l’État à assurer les travaux de mise en deux fois deux voies sur la dernière route nationale de Saône-et-Loire ».

Ils rappellent que « le gouvernement a privatisé et bradé les concessions autoroutières en 2005 et s’est ainsi privé des ressources nécessaires au financement des grandes infrastructures. Cette décision a été prise sans aucune concertation »

Pour eux, « la concession sans concertation, c’est faire payer deux fois les populations, qui ont payé par leurs impôts les aménagements actuels et en cours et paieront demain par les péages ! C’est faire payer deux fois les collectivités car il faudra des itinéraires de substitution.

C’est prendre le risque d’isoler des territoires qui n’auront plus que la chance de voir passer les camions sans accès à cette future autoroute ! C’est créer des inégalités entre les habitants du Nord du Charolais qui bénéficieront de la gratuité de la branche Nord de la RCEA et ceux du Sud qui paieront sur la branche Sud !

Aujourd’hui, nous exigeons une large concertation avec les acteurs politiques et économiques du Charolais.

Aujourd’hui, nous demandons la gratuité pour les populations riveraines qui continueront à utiliser cet axe comme voie de communication rapide.

Nous alertons les autorités sur la nécessité de préserver tous les accès à cette route par des bretelles de raccordement aux sites industriels comme Bourbon-Lancy, Charolles, Cluny, Digoin, Gueugnon, Volesvres, Tramayes ou Saint Bonnet de Joux.

L’avenir de la RCEA, c’est aussi l’avenir du Charolais-Brionnais, qu’on ne le brade pas ! »

(1) : Christian Bonnot, Jean-Paul Drapier, Édith Gueugneau, Jacques Rebillard

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 743584 visites dont 342 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 375 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte