· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Accès direct
Pr ?sidentielles : le choc, la vigilance et la riposte. Le 3 ?me Tour ne doit pas se faire “dans la rue” mais “dans les urnes”.

Article mis en ligne le 9 mai 2007 par Webmestre  

Les Jeunes Radicaux de Gauche prennent acte des résultats du 2eme tour des élections présidentielles.

Ils félicitent Nicolas SARKOZY pour sa victoire mais s’inquiètent du mandat qu’il va mener, notamment sur le respect des libertés individuelles, de la cohésion sociale et de la laicité.

Les JRG remercient tous les électeurs de Ségolène ROYAL et notamment les jeunes citoyens, dans un contexte de forte participation. Face à ce choc électoral, le rendez-vous manqué entre la France et Mme ROYAL nous attriste et nous tenons à la remercier pour sa campagne courageuse.Avec de tels résultats, la vigilance sera de mise face à la politique de Nicolas SARKOZY, mais les dérapages violents doivent être vigoureusement condamnés.

Cette vigilance ne sera toutefois pas suffisante. Il faudra, dès après les législatives, plaider pour la mise en place d’une gauche rénovée et ouverte dans le respect des identités de chacun.Plus que jamais, la mobilisation de chacun est nécessaire pour assurer à la démocratie française ce dont elle aura le plus besoin pour exister : des contre pouvoirs indépendants grâce à de nombreux députés de gauche.

Le 3ème Tour ne doit pas se faire “dans la rue”mais “dans les urnes”

Les Jeunes Radicaux de Gauche tiennent à condamner les actes de violence faisant suite aux résultats du 2 ème tour des élections présidentielles, même s’ils demeurent limités.

Non seulement, ces actions constituent des actes anti-républicains et a-démocratiques face à l’expression de la souveraineté citoyenne mais, de surcroît, ils se révèlent être contre-productifs pour la gauche d’opposition à SARKOZY.

En effet, le bruit médiatique autour de ces contestations ne fait que rendre service à ceux qui, à droite, ont misé sur le tout-sécuritaire liberticide.

Les Jeunes Radicaux de Gauche ne se retrouvent pas non plus dans la logique de ceux qui veulent lancer un mouvement de blocage des Universités. Même si nous partageons l’analyse sur les dangers, entre autres, de la réforme de la gouvernance universitaire proposée par Nicolas SARKOZY, la meilleure réponse demeure l’élection de nombreux députés de gauche qui s’opposeront à ces projets dans l’Hémicycle.

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 697097 visites dont 66 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 376 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte