· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Accès direct
Plan Europ ?en d’Aide aux plus D ?munis (PEAD) : Une disparition intol ?rable !

Article mis en ligne le 19 septembre 2011 par Webmestre  

Les Jeunes Socialistes de Saône-et-Loire s’associent au mouvement de protestation du Secours Populaire en ce lundi 19 septembre 2011.

La Commission européenne a annoncé lundi 20 juin une sévère réduction l’an prochain de l’allocation au programme d’aide alimentaire destiné aux plus démunis, ramenée à 113 millions d’euros, soit 400 millions de moins qu’en 2011. Dès 2012, le budget alloué pour l’aide alimentaire en Europe se verra donc diminué de 75 % pour être entièrement supprimé en 2013. L’enjeu est de taille pour les associations, et le coup très dur pour toutes les personnes en grande précarité. En France, le PEAD représente près de 35 à 40 % des denrées distribuées principalement par le Secours populaire, la Banque alimentaire, les Restos du cœur ou encore la Croix Rouge.

Comment est-on arrivé à cette impasse ? D’abord parce que le PEAD fonctionne depuis quelques années hors de son cadre légal. En effet, à sa création en 1987, le plan est organisé pour que les surplus agricoles européens soient distribués aux plus démunis. Face à la réduction des stocks, la méthode a peu à peu glissé vers une aide financière de 500 millions d’Euros ponctionnés sur le budget de la Politique agricole commune. L’explication juridique apparaît donc être pleinement valable mais il est regrettable qu’aucun dispositif ne soit venu en remplacement afin d’apporter une solution pérenne.

Le MJS dénonce cette situation dans laquelle les plus démunis sont pénalisés par ces errements, jusqu’à un des droits élémentaires : se nourrir ! Nous demandons une mobilisation sur ce sujet.

Et, plus que jamais, il est temps d’être plus ambitieux pour une Europe plus intégrée et plus politique. C’est la condition de l’Europe sociale que nous appelons de nos vœux et de la relance du projet européen aujourd’hui stoppé par les conservateurs en place. Une Europe fédérale, avec un vrai budget européen et une convergence des politiques nationales, qui puisse prendre la mesure des grands enjeux : voilà demain l’espace politique pertinent pour répondre aux défis et faire face à la pression des marchés financiers.

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 697097 visites dont 68 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 376 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte