· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Dans la même rubrique :
Publié le 21 janvier 2007 par Webmestre
Accès direct
On veut moins r ?gler un probl ?me qu’adresser ? l’opinion un message politique.

Article mis en ligne le 25 septembre 2007 par Webmestre  

Brice Hortefeux s’inquiète. Obtiendra-t-il des préfets les résultats escomptés en matière de lutte contre l’immigration clandestine ? Pas sûr. Certains traîneraient les pieds. On les convoque au ministère, on les tance. Pour un peu on les expulserait.

Il faut combattre l’immigration clandestine. Là-dessus, aucun doute sérieux. L’immigration maîtrisée, la régulation, aussi bien à droite qu’à gauche font consensus. A priori, la différence serait plutôt à mettre au crédit du président de la république, qui veut montrer que la France dit réellement stop. Mais voilà des drames affreux, un enfant, une sans papier chinoise qui tombent d’un balcon, d’une fenêtre, un climat lourd, une gêne. On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs ? Ce ne sont pas des œufs, mais des hommes, des femmes.

Abandonnons toutefois la morale moralisatrice. Parlons chiffres, comme le ministre. Constatons alors que l’objectif est... ridiculement faible par rapport à la réalité de l’immigration clandestine.

On veut donc moins régler un problème qu’adresser à l’opinion un message politique. Message non pas d’efficacité, mais d’une sorte de fermeté virile. Monsieur le ministre, veillez à ne pas tomber dans votre propre piège. L’efficacité ? Elle ne peut pas être entre vos mains, à moins de glisser sur une pente terrifiante à force de frapper aux portes et de rôder autour des écoles. Tel le médecin pressé de satisfaire un patient en lui flanquant à la va-vite une ordonnance, vous agissez sur les symptômes, jamais vous ne traitez la cause.

En réalité, ce n’est pas en votre pouvoir. Dans l’espace Schengen, le problème est européen et non national. La fermeté d’un pays n’est qu’un leurre, lorsque l’on circule librement à l’intérieur des frontières et que, par ailleurs, on pénètre facilement dans l’union. Pour être efficace, il faudrait empêcher d’entrer ceux que l’on ne souhaite pas recevoir, et non expulser ceux qui, étant déjà parmi nous, sont presque français.

Or, il n’y a pour cela que deux solutions. La première : des barbelés et des miradors sur les plages d’Andalousie et les îles de Méditerranée.

La seconde : d’autres rapports Nord-Sud, une vision pour l’Afrique. Pas facile, c’est vrai. C’est pourtant là, monsieur le Ministre, que nous attendons des chiffres. Des résultats, pour que se fasse respecter notre belle identité nationale dont vous parlez tant.

Jean- Pierre Denis

******************************************************************

La Chinoise défenestrée est morte.

La Chinoise sans-papiers de 51 ans, qui s’était défenestrée jeudi à Paris à l’arrivée de la police, est décédée des suites de ses blessures vendredi soir à l’hôpital Georges-Pompidou, a-t-on appris aujourd’hui de source policière.

La femme sans-papiers s’était jetée du premier étage d’un immeuble du boulevard de la Villette, à Paris (Xe). La police s’était présentée peu avant 16 heures jeudi chez un ressortissant chinois afin de lui remettre une convocation judiciaire dans un tribunal de Meaux (Seine-et-Marne).

La femme de 51 ans qui se trouvait chez cet homme aurait pris peur à l’arrivée de la police en raison de sa situation irrégulière et s’est jetée dans le vide. Après s’être retrouvée sur l’auvent du magasin en dessous, elle serait tombée lourdement sur le trottoir. Selon la version policière, les forces de l’ordre n’avaient pas l’intention d’interpeller la chinoise sans-papiers mais venaient uniquement pour le ressortissant chinois.

350 personnes ont manifesté vendredi soir devant l’immeuble où s’est produit l’accident pour dénoncer « le climat de terreur » dans lequel vivent les immigrés en situation irrégulière. Les associations de défense des sans-papiers, comme RESF, dénoncent la politique de chiffre du gouvernement, qui a fixé un chiffre de 25 000 reconduites aux frontières par an. Depuis deux mois, quatre sans-papiers se sont défenestrés lors d’opération de police.

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 773769 visites dont 176 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 381 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte