· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Dans la même rubrique :
Publié le 21 janvier 2007 par Webmestre
Accès direct
Arnaud Montebourg r ?pond au pr ?fet !

Article mis en ligne le 30 janvier 2010 par Webmestre  

Arnaud Montebourg estime que le préfet défend un gouvernement qui a été condamné par la Justice.

-  Nous avons beaucoup de personnes âgées en S-et-L. Elles sont souvent plus pauvres qu’ailleurs, car issues du monde agricole.

Notre devoir est de porter secours. Nous avons eu une politique de générosité, en mettant en place des aides venant compléter l’APA pour les plus pauvres. Le plan de sauvetage les remet en cause et c’est un crève-cœur. Cela fera des dégâts sociaux dans les familles. Nous nous élevons contre la politique du représentant de l’État qui aggrave les difficultés des plus pauvres.

L’aide aux personnes âgées représente 35 % de notre budget de fonctionnement, contre 17 % dans les Hauts-de-Seine.

-  Nous avons réduit cette année l’augmentation du budget des établissements d’hébergement à 0,5 %. Quand je vais dans les maisons de retraite, je vois des aides-soignantes en larmes, des familles inquiètes de maltraitance, des manques cruels de personnel.

-  Depuis mon arrivée, je n’ai embauché personne, sauf ceux que l’État m’a obligé à embaucher. Sur le plan des dépenses de personnel, la Saône-et-Loire se situe dans la moyenne des départements comparables, loin derrière le Vaucluse, le Puy-de-Dôme ou la Somme. Le plan de sauvetage supprime 49 postes -17 supprimés et 32 gelés. Nous avons divisé par deux les frais de cabinet, et les dépenses de communication ont été réduites d’un million d’euros par rapport à celles de René Beaumont en 2003.

-  L’investissement est passé de 80 millions d’euros en 2004 à 125 millions en 2008. Pour stabiliser l’endettement, je suis obligé de revenir à 80 millions. Entre 2006 et 2008, l’emprunt a augmenté, les intérêts de la dette ont doublé. En 2009, nous avons commencé à les réduire .

-  Je suis allé voir Philippe Seguin le 4 novembre pour l’alerter sur les 25 départements en difficulté cette année et les 35 qui le seront l’an prochain. Il a rédigé un rapport sur la décentralisation qui démontre que les collectivités sont gravement déstabilisées par l’État qui ne rembourse pas ses dettes. La Cour des comptes est l’allié objectif des collectivités. C’est moi qui ai demandé l’aide de la Chambre régionale. Elle m’a répondu en déclenchant un contrôle sur la période 2005-2008.

A. Montebourg réclame 52 millions d’euros à l’Etat.

Si l’Etat nous donne une partie des 52 millions, nous allègerons le plan de sauvetage, soit côté fiscalité, soit côté dépenses. Si je n’obtiens rien, nous irons en justice, avec tous les départements que je suis en train de fédérer.

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 697506 visites dont 89 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 376 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte