· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Dans la même rubrique :
Publié le 21 janvier 2007 par Webmestre
Accès direct
Mittal monte ? la t ?te d’Arcelor
Le milliardaire indien et son fils raflent tous les postes de direction. Par Gr ?goire BISEAU Sur Lib ?ration.fr

Article mis en ligne le 10 novembre 2006 par Webmestre  

Ne jamais croire les beaux discours. A chaque fusion, c’est presque toujours le même scénario : les solennels engagements pris la main sur le coeur au moment de l’officialisation du mariage entre égaux, sont, quelques mois plus tard, totalement oubliés. Nos amis les patrons avaient, jusqu’à présent, tout de même la décence de se renier en toute discrétion. Hier, Lakshmi Mittal a franchi une nouvelle étape : assumer publiquement que tout ce qui était vrai, début août, est totalement hors sujet début novembre.

Et que disait à l’époque le patron propriétaire de Mittal Steel ? Qu’avec Roland Junck, nommé directeur général de Arcelor-Mittal, il disposait « de la meilleure direction du monde ». Et Junck alors d’exalter : « Nous partageons [avec Lakshmi Mittal, ndlr] la même vision de l’avenir de notre métier. » Mais hier, celui qui faisait office de chef de la meilleure direction du monde a dû céder son fauteuil à Lakshmi Mittal lui-même. « Cela a été de mon initiative, cela doit être clair , a tenté Junck. Au cours des mois écoulés, j’ai pris conscience de l’enthousiasme de Lakshmi Mittal dans la conduite du nouveau groupe. Et comme il allait dans le même sens que moi, je suis arrivé à la conclusion que la structure n’était pas la plus adaptée pour le futur de ce groupe. »

Très poli. En guise de remerciement, Mittal a été très poli avec l’ex-patron du groupe : « Junck restera à la direction générale et sera mon conseiller spécial puisqu’il possède énormément de qualités. » N’en jetez plus. Même le gouvernement du Luxembourg a approuvé le changement de casting. Voilà, en tout cas, le milliardaire indien et son fils Aditya avec les pleins pouvoirs sur le groupe. Le papa cumule, chose unique dans le CAC 40, la fonction de coprésident du conseil d’administration (au côté de Joseph Kinsch qui s’apprête à partir en retraite) avec celle de directeur général, tandis que le fiston garde la haute main sur les finances du numéro 1 mondial de la sidérurgie.

Efforts. Bref, Arcelor-Mittal (détenu à 43 % par la famille indienne) est redevenu le groupe familial qu’était à l’époque Mittal Steel, alors contrôlé à plus de 90 % par Mittal. Et ce, malgré les efforts affichés du milliardaire de se convertir aux exigences d’une gouvernance économique un peu plus transparente. Il semble que le débauchage de François Pinault, en guise d’administrateur indépendant, n’ait rien changé à l’histoire, puisque les dix-huit membres du conseil d’administration ont voté à l’unanimité la double casquette de Mittal père.

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 804442 visites dont 404 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 505 visites.  Moyenne : 379 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte