· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Accès direct
? Mesures en faveur des jeunes ? : La jeunesse attend autre chose !

Article mis en ligne le 1er octobre 2009 par Webmestre  

Le MJS 71 est choqué de l’inconsistance et l’absence de réponse aux situations les plus difficiles, auxquelles les 16-25 ans doivent faire face, dans le discours du Président de la République hier.

Premières victimes de la crise, près de 25% des jeunes sont aujourd’hui au chômage. La question de l’entrée dans la vie active et sur le marché du travail est le premier des enjeux. Et à cette problématique, le Gouvernement ne nous propose rien, absolument aucune mesure !

Pour les jeunes déjà actifs, souvent rémunérés à coup de lance-pierre, on semble avoir trouvé le remède miracle : le RSA étendu aux 18-25 ans... Ce qui pourrait être une bonne mesure en soi est tellement restrictive dans ses applications qu’elle en devient inefficace et grotesque. En effet, les jeunes pouvant en bénéficier devront avoir travaillé 2 années sur une période de 3 ans, alors que l’on sait pertinemment - toutes les études le confirment - que les jeunes actifs enchaînent petits boulots et périodes précaires.

Donc rien sur l’emploi, rien non plus sur le logement, qui demeure un des nombreux obstacles auxquels les jeunes sont confrontés ! Hausse des loyers, cautions exorbitantes sont autant de freins à l’autonomie des jeunes.

Le Mouvement des Jeunes Socialistes de Saône-et-Loire appelle le Président à sortir du dogmatisme. Nous réitérons notre proposition d’une allocation d’autonomie, individualisée selon plusieurs critères, pour tous les jeunes en formation ou en recherche d’un premier emploi. Nous appelons également à la mise en chantier rapide de 100.000 logements étudiants. Justement pour les étudiants, là aussi les propositions sont bien minces. Tout juste un 10ème mois de bourse annoncé mais limité à 9% de ceux ayant 10 mois de cours...

Par ailleurs, nous prônons l’instauration d’une « carte santé jeunes » permettant de pouvoir accéder à l’ensemble des structures de santé sans avancer un centime pour les jeunes en difficultés. Avec les dépassements d’honoraires non contrôlés, les franchises médicales, les remboursements de médicaments en forte baisse, près d’un quart des jeunes renoncent aux soins dans la France de Sarkozy !

Nous reconnaissons que quelques annonces apparaissent toutefois intéressantes. Ce sont notamment la « création d’un grand service public de l’orientation », et la montée en puissance du « service civique », mais tout dépendra encore de la mise en œuvre de ces mesures.

Force est de constater, que ce plan n’est donc pas à la hauteur des attentes et des ambitions des jeunes. Ne pas croire en la jeunesse, c’est mettre en péril l’avenir d’une société. Les jeunes de ce pays n’ont plus besoin de grands discours : ils attendent des actes, des emplois à temps complet, des mesures permettant de s’insérer et d’être pleinement émancipés.

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 634259 visites dont 394 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 473 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte