· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Accès direct
Manitowoc : Les suppressions d’emploi ne sont pas une fatalit ?, la CFDT plaide pour des solutions alternatives !

Article mis en ligne le 22 février 2009 par Webmestre  

La colère monte chez Manitowoc (ex Potain) après l’annonce de 358 suppressions d’emploi. Les salariés se sont rassemblés le 4 février devant le siège de l’entreprise à Ecully pour protester et faire entendre des solutions alternatives à cette mesure radicale.

La baisse des commandes ne suffit pas à expliquer ces suppressions d’emploi. Le groupe Manitowoc a en effet investi dans l’acquisition du groupe Enodis (fabricant de cuisines professionnelles) pour un montant de 2,7 milliards de dollars. Les salariés paient le désendettement du Groupe par la perte de leur emploi alors que des profits colossaux ont été engrangés durant les quatre années précédentes et, en particulier en 2008, l’année de tous les records !

La CFDT s’oppose à cette vision à court terme et propose des solutions alternatives qui peuvent être mises en place le temps de surmonter les difficultés.

Plusieurs pistes sont envisageables :

-  Réduire le temps de travail en revenant temporairement aux 33 heures qui avaient été instaurées en 1997 dans le cadre d’un accord de Robien. L’entreprise était passée à 35 heures en 2004.

-  Profiter de cette baisse de charge pour former les salariés.

-  Recourir au chômage partiel. Même s’il entraîne des pertes drastiques de salaire, il doit être utilisé aussi longtemps que nécessaire.

La CFDT appelle la Direction à revenir au dialogue social qu’elle avait un temps accepté avant de faire brusquement volte-face.

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 690360 visites dont 370 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 372 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte