· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Dans la même rubrique :
Publié le 5 novembre 2006 par Webmestre
Accès direct
MJS 71 : La sant ? n’est pas une variable d’ajustement !

Article mis en ligne le 4 novembre 2010 par Webmestre  

Dans le cadre de l’examen parlementaire du budget 2011, le mouvement des jeunes socialistes de Saône-et-Loire (MJS 71) tient à réagir aux excès les plus populistes de la Majorité UMP, ceux qui ont notamment consacré la restriction à l’aide médicale d’Etat (AME) aux étrangers en situation irrégulière, aux plus faibles ressources. Il sera désormais nécessaire pour ces personnes de verser une trentaine d’euros pour pouvoir prétendre aux soins les plus élémentaires !

La gestion de l’AME est d’ores et déjà bien encadrée limitant, de fait, les risques de dérive si bien que l’on accepte qu’il puisse en exister en matière de santé. Cette décision de la droite, purement électoraliste, est scandaleuse. Elle l’est d’autant que financièrement contre-productive quand les moyens de prévention les plus efficaces se voient pénalisés. Surtout, ce sont les principes de solidarité qui sont attaqués. Nous appelons donc au retour à la raison.

Une atteinte grave à la santé publique

Dans une politique de prime abord peut-être brouillonne, en réalité ce sont les acquis du conseil national de la résistance qui sont consciencieusement démantelés par le Gouvernement. Après les retraites, les graves attaques au système de protection sociale l’attestent. Les situations périlleuses des hôpitaux publics, la carence en personnel soignant sont aussi des preuves supplémentaires de ce manque de volonté publique.

Après les honteuses franchises médicales, les tentatives de remise en cause de la CMU, ou aujourd’hui la charge contre l’AME, ce sont désormais les malades qui paient pour eux-mêmes, simplement pour avoir accès aux soins primaires. C’est, profondément, une dégradation de notre sécurité sociale reposant sur la solidarité et le principe général du bien portant cotisant à juste titre pour le malade.

A cette droite sans limite, le MJS 71 oppose clairement que la santé ne doit pas être une variable d’ajustement. Aucune économie ne peut être engagée contre la santé des Français. Quel avenir serein peut aujourd’hui dessiner l’UMP quand des millions de personnes se voient contraints à renoncer à se soigner !

C’est dans ce contexte que les jeunes socialistes de Saône-et-Loire œuvrent depuis plusieurs semaines à ce sujet. Accès, parcours, offre de soins, prévention des conduites à risques, mutuelles, implantation médicale en milieu rural sont autant de thèmes, parmi d’autres, travaillés depuis plusieurs semaines dans notre département. Dans le cadre de la troisième convention nationale thématique Perspectives 2012, cette réflexion et nos propositions seront dévoilées à la fin du mois de novembre. Pour que les Français retrouvent confiance en l’avenir via un système viable et solidaire.

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 636270 visites dont 103 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 436 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte