· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Dans la même rubrique :
Publié le 18 mars 2007 par Webmestre
Publié le 19 septembre 2006 par Webmestre
Accès direct
La section multiprofessionnelle C.G.T. de Chauffailles et son Canton a appris avec consternation l’annonce de 79 licenciements ? l’AGDE qui compte 249 salari ?s.

Article mis en ligne le 12 février 2009 par Webmestre  

Ce plan de licenciements qui met à la rue un salarié sur trois est intolérable pour les intéressés et leur famille.

Il faut rappeler que cette Société par Actions Simplifiée (SAS-AGDE) a toujours refusé d’adhérer à une convention collective, en l’occurrence celle de la métallurgie de Saône-et-Loire, puisque travaillant principalement pour des entreprises de cette branche. Cela représente un manque à gagner considérable en terme de salaire (absence de grille de salaires en fonction de l’ancienneté, absence de prime d’équipe, sans parler du calcul des primes de licenciement, entre autres éléments).

Or, lors de la célébration des 30 ans de l’entreprise il y a quelques mois, il avait été question « d’un modèle économique pas comme les autres » : en effet, cette politique sociale au rabais est exceptionnelle pour garantir un coût salarial au plus bas, malgré « les compétences et le sérieux du personnel » loués par la direction en décembre 2007. Alors, ce n’est pas aux salariés de l’AGDE (comme d’ailleurs) de payer « leur crise » !

La section C.G.T. de Chauffailles est solidaire de tous les salariés et les soutiendra dans la défense de leurs droits. Pour le bureau, le secrétaire Dominique Maul

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 633869 visites dont 145 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 471 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte