· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Dans la même rubrique :
Publié le 21 janvier 2007 par Webmestre
Accès direct
LES PRIORIT ?S DU NOUVEAU CONSEIL G ?N ?RAL : solidarit ?s, l’ ?conomie et le d ?veloppement durable.

Article mis en ligne le 23 mars 2008 par Webmestre  

Arnaud Montebourg a vécu la première session de sa nouvelle présidence du Conseil général sur le mode du consensus.

Cette première session fut l’occasion pour Arnaud Montebourg de dévoiler le « style » de sa présidence -jusqu’ici, assez apaisé en séance publique- et le fond de son projet.

Le successeur de Christophe Sirugue ne jette rien du travail de son prédécesseur. Il rend au contraire hommage à son action, qu’il entend poursuivre et amplifier. Dans son discours de politique générale, le nouveau patron de la Saône-et-Loire a insisté sur l’urgence de poursuivre l’action sur les solidarités, et de relever le double défi de la démographie et de l’économie.

« Il faudra investir dans des secteurs économiques porteurs, attirer des entreprises nouvelles, et pour cela se doter des outils qui nous font encore défaut aujourd’hui ». M. Montebourg a repris un thème développé en son temps par Christophe Sirugue : l’efficacité économique implique une rationalisation des moyens.

Le nouveau président a annoncé la création de l’Agence Départementale de Développement Économique « disposant des moyens d’attirer sur notre territoire des entreprises nouvelles ». L’accent sera mis également sur le développement des technologies vertes dans certaines filières (le biogaz, le bois.) qui représentent un gisement d’emplois inexploité.

« Ainsi, le Conseil général donnera une dimension nouvelle et décuplée à son action en faveur du développement durable » a promis Arnaud Montebourg.

Il ne s’agirait pas d’une inflexion, mais d’un chambardement : « la totalité de nos politiques publiques sera révisée, afin de conduire nos concitoyens de Saône-et-Loire vers de nouvelles attitudes »

Le nouvel élu annonce, dans le cadre de cette révision générale, le réexamen de la « question fondamentale » de l’eau. « Nous examinerons soigneusement le prix de l’eau, les relations avec les grandes entreprises qui vivent souvent de rapports déséquilibrés avec les collectivités locales et nous nous emparerons de cette question devenue cruciale pour un bien si rare et si cher ».

Arnaud Montebourg insiste également sur la nécessité d’investir dans le logement, et d’imaginer « l’Habitat du futur, en pensant autrement le territoire trop morcelé et divisé, son urbanisme et la destination de ses sols ».

L’ex porte-parole de Ségolène Royal n’a pas manqué d’évoquer l’usage prochain de la démocratie participative, comme un « formidable moyen de réussir de grands changements politiques ». La touche rénovatrice, en guise de paraphe.

Prochaine réunion de la commission permanente le 18 avril, et prochaine session publique le 28 avril.

Sources : jsl J.-Ph. C

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 827651 visites dont 130 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 551 visites.  Moyenne : 407 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte