· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Accès direct
L’ins ?curit ?, une des pr ?occupations de N. Eschmann.

Article mis en ligne le 13 décembre 2006 par Webmestre  

CHARNAY-LES-MÂCON

Avant Tramayes le 5 décembre et enfin Mâcon le 13, la cinquième des sept rencontres-débats proposées par la candidate du Parti socialiste pour les prochaines élections législatives dans la première circonscription a attiré vendredi soir salle Champgrenon des futurs électeurs très concernés par tous les sujets qui nourrissent aujourd’hui la pré-campgagne électorale, comme en témoignent les nombreuses questions posées à cette occasion à Nichole Eschmann.

Le thème de la soirée, qui était consacrée aux sécurités (professionnelle, sociale, environnementale) ou pour être plus précis aux insécurités en matière économique, sociale, environnementale, avait de quoi mobiliser les plus inquiets, auxquels la candidate socialiste était venue dire tout le mal qu’elle pense de la politique menée dans ces domaines par la droite : « il nous revient de prouver que par une approche globale de l’insécurité nous pouvons mettre en place une sécurité durable que les Français attendent ».

Comment résoudre le problème des fonctionnaires qui n’ont pas les moyens de se loger ? Est-il bon de subventionner des emplois ? Que compte faire la gauche des contrats précaires ? Comment éviter les délocalisations ? Comment lutter contre les discriminations à l’embauche ? Etc. Toute la soirée les questions ont fusé.

Et tout en incitant son auditoire à faire ses propres propositions, Nicole Eschmann s’est efforcée d’y répondre, en évoquant notamment l’engagement pris par le PS, en cas de victoire à l’élection présidentielle, de donner un coup de pouce immédiat au pouvoir d’achat, d’augmenter le Smic à 1 500 euros le plus rapidement possible, de revaloriser les autres salaires, de sécuriser toute la vie professionnelle (entre les périodes d’emploi, de transition entre deux emplois et de formation)...

Autant de pistes auxquelles il convient d’ajouter le projet défendu par son suppléant André Peulet, qui veut « redonner une force au syndicalisme pour qu’il assume pleinement son rôle de relais entre la base et le monde du patronat ».

(JPG)

Comme avait prévenu d’emblée André Peulet, « Nicole Eschmann va non seulement chercher vos bulletins mais elle va chercher vos idées ! »

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 677265 visites dont 63 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 363 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte