· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Accès direct
Institut Charolais : Le projet de plate-forme technologique en bonne voie.

Article mis en ligne le 19 septembre 2008 par Webmestre  

En présence de Christian Bonnot, conseiller général, et devant un parterre d’adhérents et de partenaires, l’association « Institut Charolais » a tenu son assemblée générale à la Maison du Charolais.

En ouverture et, face à un amalgame naissant entre Maison du Charolais et Institut Charolais, le président Guillemot a rappelé que la Maison du Charolais s’appelait Institut Charolais à son ouverture. Puis en 2002, création d’une régie qui, en 2005, est devenue Régie de la Maison du Charolais tandis que l’association restait Institut Charolais. Impossible donc de faire l’amalgame d’autant plus que leurs missions respectives sont très différentes.

Les objectifs de l’Institut Charolais visent d’une part à promouvoir la viande charolaise, à développer la recherche sur la viande et à permettre la concrétisation de projets innovants des entreprises ainsi que de répondre aux besoins de formation en personnel qualifié en matière de travail des viandes. En partant de ces objectifs et, analysant leurs constats et résultats obtenus, il fut dressé un bilan des activités de l’exercice 2007 satisfaisant, parfois dense, de chacun d’eux. À souligner, au chapitre promotion, l’élaboration d’une grille de prédiction de la qualité des viandes, en vif et en carcasse. En recherche et développement, l’étude de l’incidence de l’accroissement du poids des carcasses des vaches charolaises dans le secteur de la distribution.

Miser sur la recherche et l’innovation ;

Au cœur du programme « Innovation et Valorisation des viandes charolaises », il est prévu, d’ici la fin de cette année ou au début 2009, la création d’une plate-forme technologique à Charolles. Celle-ci aura en autre pour objectif de développer l’innovation et la recherche sur la viande et/ou les produits transformés. Elle est conçue à destination des entreprises de la filière bovine et ovine, producteurs, artisans, PTE et PME. Le programme proposera une offre d’accompagnements techniques et de conseil, une offre de formation et d’informations ainsi qu’une marque collective « Le Charolais dans l’assiette ».

Ce programme compte sur l’appui financier de l’État, des conseils, régional et général et du Syndicat Mixte du Pays Charolais-Brionnais. De nombreux partenaires s’y sont inscrits dont le Lycée Wittmer, le CIFA Lameloise, la CCI 71 et la Chambre d’Agriculture Départementale. Cette plate-forme sera équipée de trois laboratoires (transformation des viandes, caractérisation des viandes et analyses sensorielles) et d’une unité de test de fabrication pour l’ensemble du processus de conserverie. Le calendrier type prévoit, qu’après une période de tests du matériel, le lancement des prestations pour mars 2009.

Dans son rapport moral, le président Guillemot a rappelé que « la filière bovine est à un tournant de son histoire, l’avenir entre nos mains ». Au cours d’un long plaidoyer, il exprima son sentiment sur une filière bovine aujourd’hui fragilisée et qui, depuis une quinzaine d’années, semble avoir du mal à s’adapter. De nouvelles données émergent dont il faudrait en tenir compte dans les prochaines politiques agricoles. En conclusion, Maison du Charolais et Institut du Charolais ne font qu’un même ensemble dynamique et tourné vers l’avenir, qui se met au service de la promotion de la viande charolaise, de la race, de l’élevage et du territoire.

sources : JSl Du 18 /9 /08

A. L.

(JPG)

Christian Bonnot, conseiller général, et M. Guillemot, président de l’Institut, ont animé l’assemblée générale

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 654682 visites dont 284 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 356 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte