· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Accès direct
Indemnit ?s accidents de travail : La CFDT s’oppose ? toute imposition !

Article mis en ligne le 11 novembre 2009 par Webmestre  

Après avoir été repoussé une première fois, l’imposition des indemnités journalières pour accident de travail revient par le biais d’un amendement voté vendredi 6 novembre en commission des finances de l’Assemblée nationale dans le cadre du Projet de loi finance.

L’Assemblée devra se prononcer vendredi 13 novembre. La CFDT demande aux députés de repousser cet amendement. Il est inadmissible que les indemnités journalières des accidentés du travail fassent l’objet d’un prélèvement, alors que les revenus sur les dividendes bénéficient de taux de prélèvement bien moindre que ceux appliqués aux revenus du travail.

Au Sénat, dans le cadre du débat sur le PLFSS (Projet de loi de financement de la Sécurité sociale), une augmentation de 0,15% de la CRDS (Contribution au remboursement de la dette sociale) est proposée. Mais il n’est toujours pas question de toucher au bouclier fiscal dont les bénéficiaires sont exonérés, de fait, de toute augmentation de la CSG (Contribution sociale généralisée) et de la CRDS.

La CFDT rappelle son désaccord total à toute initiative visant à soumettre les revenus du travail ou aux indemnités de remplacement, à une augmentation des prélèvements. Le bouclier fiscal apparaît comme un privilège exorbitant alors qu’au contraire, des signes forts d’une plus grande justice fiscale et sociale seraient nécessaires.

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 644704 visites dont 289 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 387 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte