· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Dans la même rubrique :
Publié le 21 janvier 2007 par Webmestre
Accès direct
Incoh ?rence et injustice.

Article mis en ligne le 8 avril 2008 par Webmestre  

Baba Traoré avait 29 ans. Vendredi 4 avril, ce Malien sans papiers s’est jeté dans la Marne pour échapper à un contrôle de police, et est décédé. Baba Traoré était venu en France, il y a quatre ans, pour donner un rein à sa soeur. Depuis, il travaillait clandestinement.

Elisabeth Guérin a 38 ans. Entrée légalement en France pour épouser un Français, cette Béninoise n’avait qu’une carte de séjour temporaire en attendant d’avoir trois ans de mariage. Lorsque son mari est décédé, le préfet d’Indre-et-Loire a refusé de renouveler son titre de séjour - jusqu’à ce que la révélation du scandale par Le Monde l’oblige à changer de position.

Chaque jour apporte son lot d’exemples des incohérences de la politique de l’immigration. Certes, la lutte contre l’immigration clandestine et illégale est nécessaire, surtout si elle s’accompagne d’une action résolue contre les trafiquants de main-d’oeuvre, qui sont de véritables marchands d’esclaves.

Mais elle ne saurait justifier tous les moyens, comme cette aberrante politique du chiffre qui entretient un climat de peur chez les sans-papiers et n’a même pas l’alibi de l’efficacité. En 2007, avec près de 23 000 "éloignements" d’étrangers, Brice Hortefeux, ministre de l’immigration et de l’identité nationale, n’a pas atteint l’objectif assigné, de 25 000. Or, dans le même temps, selon l’Insee, la France a accueilli 70 000 immigrés de plus.

Nicolas Sarkozy a fait adopter, pour la quatrième fois en quatre ans, une nouvelle loi sur l’immigration, qui définit les bases d’une immigration choisie. Le président de la République, qui s’était fait le chantre au soir de son élection des "valeurs de tolérance, de liberté, de démocratie et d’humanisme", prétend marier fermeté et justice : on perçoit bien la première, mais on cherche en vain la seconde.

Indépendamment des aspects toujours contestables de cette loi, sur les tests ADN en particulier, la maîtrise de l’immigration n’a pas mis fin aux situations kafkaïennes d’immigrés - combien sont-ils ? - qui, aujourd’hui, ne sont ni régularisables ni expulsables.

Plusieurs pays européens - l’Espagne, l’Italie, la Grande-Bretagne, les Pays-Bas - ont trouvé des solutions pour régulariser des sans-papiers.

Pour que la nouvelle immigration choisie soit crédible, encore faut-il que la lutte contre l’immigration clandestine soit menée avec discernement et humanité.

Au pays des droits de l’homme, il est révoltant de voir un homme se jeter à l’eau simplement pour échapper à la police.

Le Monde

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 773379 visites dont 350 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 382 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte