· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Dans la même rubrique :
Publié le 15 janvier 2007 par Webmestre
Publié le 16 décembre 2006 par Webmestre
Accès direct
Entretiens t ?l ?phoniques entre Royal (PS) et les Enfants de Don Quichotte.

Article mis en ligne le 30 décembre 2006 par Webmestre  

Ségolène Royal, candidate PS à la présidentielle, a annoncé vendredi soir à l’AFP avoir eu au cours de la journée "plusieurs entretiens téléphoniques de travail" avec les responsables de l’association de soutien aux sans-abri Les Enfants de Don Quichotte.

"J’ai eu vendredi plusieurs entretiens téléphoniques de travail avec les responsables de l’association", a-t-elle déclaré. Confirmant ces échanges téléphoniques, Augustin Legrand, président de l’association, a déclaré dans la soirée avoir "senti" Mme Royal "favorable à un plan Marshall pour les SDF".

"On s’est parlé 20 minutes au téléphone", a indiqué M. Legrand lors d’un point de presse au bord du canal Saint-Martin, à Paris, où sont installées 200 tentes pour les sans-abri.

"Ca a été très constructif" et "intéressant", a-t-il commenté, en affirmant que "Ségolène Royal est très consciente des problèmes des Français en situation de précarité". "Elle suit notre mouvement avec beaucoup d’attention".

"On l’a sentie favorable à un Plan Marshall pour les SDF", l’une des grandes revendications de l’association, a expliqué M. Legrand. "On a parlé longuement pour savoir comment agir pour qu’un Plan Marshall soit voté à l’Assemblée nationale".

Mme Royal "était la bienvenue ici ce soir mais sans journaliste", a-t-il encore souligné. Son entourage avait en effet annoncé, à la mi-journée, une rencontre entre la candidate et l’association à 20H30 au bord du canal Saint-Martin. Mme Royal avait ensuite affirmé dans l’après-midi qu’une "réunion de travail" aurait lieu en privé et sans la presse, sans en préciser le moment.

Comme on lui demandait dans la soirée si elle rencontrerait directement les responsables des Enfants de Don Quichotte, elle a indiqué être "à leur disposition pour toute rencontre".

"Dormir dans la rue dans la France de 2007 est une insupportable injustice et voir ce problème resurgir tous les hivers puis retomber dans l’oubli est un défi à relever pour tout responsable politique et associatif", a-t-elle estimé.

La députée des Deux-Sèvres a également indiqué avoir eu "des contacts il y a plusieurs jours avec les responsables de l’association Emmaüs pour la lutte contre la pauvreté des enfants" et qu’elle en aurait d’autres "dans les jours qui viennent des contacts avec d’autres associations" comme ATD Quart-Monde.

Elle a précisé qu’elle s’exprimerait sur le sujet lors des ses "voeux aux Français" du 4 janvier.

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 677641 visites dont 42 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 363 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte