· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Dans la même rubrique :
Publié le 18 mars 2007 par Webmestre
Publié le 19 septembre 2006 par Webmestre
Accès direct
Demain_n ?1_Novembre_2005

Article mis en ligne le 14 avril 2006 par Webmestre  

DEMAIN Edité par la Section du Parti Socialiste du Canton de Chauffailles

Depuis janvier 2005, sous l’impulsion de Chauffaillons, une section cantonale du Parti Socialiste s’est créée. A travers cette section, nous avons choisi d’exprimer notre désaccord sur la politique municipale actuelle, et de proposer une alternative.

Nos Structures nous permettent de travailler sur les thèmes suivants :

 L’emploi et la vie économique  Les solidarités  La vie associative  La culture

Quelques exemples concrets de nos actions :

 Manifestation contre le projet d’un concert de musiciens intégristes en l’église de Chauffailles  Organisation d’un débat sur la Constitution Européenne  Remplacement des deux assistantes sociales, en congés maternités  Pétition pour la réouverture de la Billetterie SNCF

Partis à six, nous sommes actuellement une vingtaine et nous souhaitons vivement entamer le débat sur vos préoccupations afin de construire ensemble l’alternative.

Contact :

Section PS du Canton de Chauffailles 9, Clos de la Buissonière 71170 CHAUFFAILLES

Ou par e-mail : Sectionps-chauffailles@voila.fr

IPNS ASSISTANTES SOCIALES

La section cantonale du PS, par sa commission sociale, est intervenue auprès du président du Conseil Général afin d’obtenir le remplacement temporaire des deux Assistantes Sociales affectées au canton de Chauffailles. Ces deux travailleuses sociales, indispensables à la vie des populations du secteur sont, en effet, en congé de maternité, l’une depuis juin, l’autre depuis juillet 2005.

Pour l’administration, il n’est pas « concevable » que deux Assistantes Sociales travaillant sur un même secteur attendent simultanément un enfant. Un peu de coordination que diable !...

Leur remplacement n’était donc pas prévu. Nous ne pouvions nous résigner à accepter que ce service fonctionne en surchargeant les Assistantes de La Clayette et de Marcigny, qui ont suffisamment de travail sur leur secteur.

Après notre intervention, une Assistante, sortant de formation, remplace Mme Malleret. Un demi-poste était également mis en place en juillet, partageant son temps avec d’autres secteurs du Charolais. Malheureusement cette personne a dû s’arrêter rapidement pour raisons de santé.

Nous avons dû attendre le 08 septembre pour qu’un second poste à temps complet soit créé pour le remplacement de Mme Ducroux.

C’est un exemple de ce que peut faire une section du parti socialiste pour participer à la vie de tous les habitants d’un Canton.

Il est à noter que d’autres associations Chauffaillonnes sont également intervenues auprès des responsables du Conseil Général pour l’alerter sur cette situation.

Nous remercions les responsables du Département de Saône-et-Loire pour l’heureuse solution trouvée pour résoudre ce grave problème.

QUAND LA SNCF DERAILLE ! La direction de la SNCF a semble-t-il perdu la tête. Alors que les Français ne cessent de rappeler leur attachement aux services publics, alors que les campagnes ont tendances à se désertifier, la SNCF parle de supprimer tout bonnement certaines de ses lignes Corail, faute de rentabilité. Or ces lignes régulières sont vitales pour nos territoires. Comment imaginer, par exemple, que des entreprises puissent se créer dans des zones qui ne sont même pas desservies par une ligne de train ?

Ce problème est d’autant plus d’actualité qu’il touche directement notre commune. La SNCF a en effet décidé de supprimer du jour au lendemain la billetterie de Chauffailles créée quelques années auparavant pour compenser la fermeture de la gare. A court terme, cette décision est très contraignante pour les usagers qui doivent se rendre (au plus près !) à La Clayette pour réserver leurs billets. Au prix actuel de l’essence (ou des taxis pour les personnes qui n’ont pas de véhicules) cette alternative est bien évidemment très coûteuse et complètement stupide d’un point de vue environnemental. De plus, les commerces de la ville ont un gros manque à gagner, car les personnes se rendant à La Clayette (ou ailleurs) pour prendre leur billet en profiteront pour faire leurs achats sur place. Il existe bien un distributeur automatique de billet à la gare de Chauffailles. Il fonctionne si bien qu’il encaisse l’argent mais ne restitue pas de billet. Mais à long terme, le problème est encore plus grave car tout porte à croire qu’après avoir fermé la gare puis la billetterie, la direction de la SNCF s’emploiera un jour à condamner l’arrêt de train à Chauffailles, ce qui signifierait la mort d’une commune qui n’est déjà pas vaillante.

Face à ce danger, la section PS de Chauffailles ne pouvait rester immobile. C’est pour cette raison qu’elle a décidé de mobiliser l’ensemble de la population pour une action commune. Ainsi, depuis juillet, une pétition a été lancée (en commun avec la section CGT locale et le RCCC) pour exiger la réouverture de la billetterie à Chauffailles. Très nombreux sont les gens qui nous ont suivis et nous les en remercions. La pétition, assortie de plus de 1470 signatures, est désormais dans les mains du Président du Conseil Régional de Bourgogne. Affaire à suivre...

IPNS

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 666010 visites dont 331 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 357 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte