· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Dans la même rubrique :
Publié le 18 mars 2007 par Webmestre
Publié le 19 septembre 2006 par Webmestre
Accès direct
De quoi d ?pendent l’avenir et l’am ?nagement de nos territoires ?
Ces questions sont cruciales, nous devons y r ?pondre, trouver des marges de man ?uvres, sans d ?laisser le citoyen, mais au contraire s’appuyer sur lui.

Article mis en ligne le 29 novembre 2006 par Webmestre  

Point de départ : les projets.

L’émergence de projets, portés par des élus responsables, favorisera le développement du territoire sur lequel nous vivons. Projets économiques (emplois), équipements, infrastructures, services, urbanisme... Beaucoup de projets ne peuvent plus être portés par une seule entité, mais par un ensemble de communes. L’intercommunalité représente l’avenir.

Les coûts des projets sont partagés, donc réduits pour chaque commune. Le territoire se développe de manière harmonieuse et cohérente puisque les élus travaillent ensemble. On évitera, par exemple d’installer une zone industrielle à proximité d’un lotissement. Une communauté de communes forte établira ainsi des contrats avec la région, l’Etat, l’Europe et bénéficiera de financements qui permettront aux projets d’aboutir. Une entité seule ne serait peu ou pas écoutée.

La méthode : un débat public intercommunal.

La mise en place dans le cadre de l’intercommunalité de commissions, composées d’élus, de citoyens s’impose. Les projets seront expliqués, discutés et devront répondre aux attentes des administrés. Des modifications au projet initial pourront être apportées le cas échéant. Cela évitera les erreurs, les incompréhensions entre les élus et la population. Les structures intercommunales apparaîtront plus visibles, nous aurons une idée précise sur la manière dont nos impôts sont utilisés.

La fiscalité. Les rajouts d’impôts.

Une commune qui transfère des compétences vers l’intercommunalité se doit de diminuer ses taux d’imposition (seule façon de baisser les impôts) car ses besoins sont moindres. De nombreuses communes ont transféré des compétences aux communautés, sans pour autant réduire leur budget. La fiscalité communale est maintenue à un taux égal, et vient se superposer à la fiscalité intercommunale, en augmentation, pour faire face aux transferts de charges.

Section PS du Canton de Chauffailles.

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 666745 visites dont 294 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 371 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte