· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Dans la même rubrique :
Publié le 21 janvier 2007 par Webmestre
Accès direct
Cr ?ation d’un Supermarch ? ? Perrecy-les-Forges : Un miroir aux Alouettes .

Article mis en ligne le 4 novembre 2010 par Webmestre  

Le 13 septembre 2010 la CDAC71 (commission départementale d’aménagement commercial) a validé le projet de création d’un supermarché à Perrecy les Forges (Super U, 1485m² + pompe à essence - l’enseigne n’est pas encore implantée dans la région).

Le projet étant d’initiative privée, les Perrecycois n’ont toujours pas été consultés.

Nous souhaitons faire part d’un certain nombre d’inquiétudes :

-  Si à court terme le projet semble attractif (emplois, accessibilité) qu’en est-il de sa durabilité ?

-  Beaucoup de Perrecycois travaillent dans des communes alentours, plus importantes et s’y approvisionnent (Gueugnon, Montceau, Paray-le-Monial, dans une certaine mesure Ciry-le-Noble et Toulon s/ Arroux).

-  La solidarité fonctionne bien et les anciens sont pris en charge par les enfants, les petits enfants et la proximité n’est pas l’argument définitif.

-  Qu’en est-il de l’aménagement du territoire de la commune ? Comment les nuisances liées à une telle surface de vente dans un petit village seront-elles prises en compte (bruit, pollution visuelle, pollution liée aux hydrocarbures - la dépollution des sols sur l’emprise d’une station essence coûte très cher) ? Par le privé ? Par l’enseigne ?

-  Un projet similaire a vu le jour à Génelard (à côté du collège), le magasin et la pompe sont aujourd’hui en sommeil ou à l’abandon.

-  Et surtout, Perrecy compte encore quelques commerces qui fonctionnent bien (Boucherie - alimentation générale, boulangerie, garages automobiles et pompe à essence où l’on parle encore au « pompiste » !). Le bulletin municipal de décembre 2009 (p. 32) a souhaité « bon vent » à un jeune boucher (Jérôme Saint-André). Cette initiative mériterait d’être soutenue sur le long terme.

Il y a sans doute danger à mêler intérêts personnels, aménagement du territoire et vie de la commune. Les arbitrages privés lorsqu’ils ont un tel impact nous concernent tous et « l’accord » du maire ne suffit plus. Nous aurions aimé être informés, pouvoir en discuter. Le maire seul ne peut s’engager pour nous tous, il a été élu et doit au minimum saisir le conseil plutôt que le mettre devant le fait accompli.

Si tout semble joué, il nous reste cependant à réagir en exprimant notre déception et notre mécontentement.

Il semble que la modernité d’un village se juge aujourd’hui à son accueil, à son centre de vie et à la proximité qui peut y être entretenue.

Les supermarchés ne vendent ni sociabilité ni citoyenneté.

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 676169 visites dont 285 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 363 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte