· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Dans la même rubrique :
Publié le 21 janvier 2007 par Webmestre
Accès direct
Courrier envoy ? par l’inter syndicale et la FCPE et l’UNEF aux d ?put ?s du 71

Article mis en ligne le 14 novembre 2007 par Webmestre  

Intersyndicale Education de Saône et Loire

A

Monsieur le Député

Objet : Positionnement dans le débat budgétaire 2008

Monsieur Le Député,

Les organisations de l’intersyndicale Education de Saône et Loire ainsi que la FCPE et l’UNEF s’adressent à vous, à l’occasion du débat budgétaire concernant la loi de finance 2008.

Des sondages récents montrent que les parents, les usagers sont attachés et font confiance au service public d’éducation dont ils attendent qu’il soit l’élément déterminant de la réussite de tous les jeunes.

Ils en font une priorité avec l’espoir que les moyens dont disposera ce ministère lui permettront l’éducation et la formation de tous les jeunes au plus haut niveau. L’acquisition d’une culture commune pour tous, passage obligé pour préparer les élèves à s’intégrer de façon responsable et autonome dans la vie sociale et professionnelle, est un enjeu fondamental pour notre société, enjeu qui doit légitimement interpeller l’élu que vous êtes.

Depuis 2003, plus de 30 000 postes ont été supprimés avec des conséquences désastreuses pour la qualité du service public d’éducation : augmentation des effectifs, suppressions de classes et d’options diminuant ainsi l’offre de formation, impossibilité de résoudre l’épineux problème de l’échec scolaire et la sortie de 150 000 jeunes sans qualification, augmentation de la précarité chez les personnels titulaires et non titulaires...

La prévision de 11 200 nouvelles suppressions de postes en 2008, dans l’Education nationale, ne fera qu’amplifier, une fois de plus, les difficultés de fonctionnement de ce service public, allant à l’inverse des déclarations ministérielles sur la réussite de tous les élèves. Il est en effet pour le moins illusoire d’entendre faire plus et mieux fonctionner le service public d’éducation avec moins de moyens.

Par votre vote à l’Assemblée nationale, vous permettrez ou non de répondre à l’attente de la majorité des familles de notre pays dont celles de votre circonscription (écoles, collèges et lycées). Elles vous demandent, non seulement d’être soutenues lors de fermetures de classes ou de postes, mais également d’agir par votre vote à l’Assemblée nationale pour que l’évolution démographique constatée n’ait pas pour effet une suppression de moyens, mais qu’au contraire on en profite pour améliorer la prise en charge de tous les élèves avec les moyens existants.

Vous le savez, les décisions prises lors du vote du budget auront des incidences directes sur la qualité de l’enseignement dans les écoles et les établissements scolaires de votre circonscription, à la rentrée 2008.

Dans ces conditions, nous ne manquerons pas de rendre compte, auprès des familles, des usagers et des personnels de votre circonscription, de votre vote à l’Assemblée Nationale.

Pour défendre le Service Public d’Education et ses missions, il vous faut contester dans le débat budgétaire et lors de votre vote à l’Assemblée Nationale, cette décision de 11 200 suppressions de postes. Il en va de l’avenir de la jeunesse. Les parents et les personnels entendent donc que vous preniez clairement position.

Dans l’attente de votre réponse, soyez assuré de notre profond attachement au Service Public et Laïque d’Education et à la réussite de tous les élèves.

Pour la FCPE 71, Patricia BAUDRAND

Pour la FSU 71, Philippe DORMAGEN

pour le SDEN 71 CGT, Patrick DUCROT

Pour le SGEN CFDT71, Marc SAGE

Pour l’ UNSA Education 71, Sylvie DESCOMBES

PDF - 100.3 ko
Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 773379 visites dont 384 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 382 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte