· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Dans la même rubrique :
Publié le 21 janvier 2007 par Webmestre
Accès direct
Conseil ?conomique et social r ?gional : ? Pluralit ? constructive ?

Article mis en ligne le 30 mars 2008 par Webmestre  

La session plénière du conseil économique et social régional (CESR), présidé par François Berthelon, s’est tenue hier matin dans la salle des séances du conseil régional de Bourgogne à Dijon.

Après l’appel, Jean-Michel Caillet a été officiellement présenté, il remplace Jocelyne Wrobel à la commission n° 5. L’ordre du jour a été quelque peu bouleversé par la venue du président du conseil régional, François Patriat. Celui-ci a assisté à la présentation des ambitions du CESR pour la Bourgogne.

C’est François Berthelon qui a pris la parole, résumant la situation économique de la région, rappelant ses atouts ainsi que ses carences et explorant les différentes perspectives.

Des atouts à valoriser « La Bourgogne est l’une des régions les plus touchées par la baisse et le vieillissement de sa population active. Cette tendance accentue le processus de désertification dans certaines zones », a indiqué le président du CESR.

« Au-delà sa renommée gastronomique et historique, la Bourgogne possède des atouts à valoriser, tels que sa situation géographique ou encore ses infrastructures.

Il faut mettre l’accent sur la recherche et accompagner les entreprises leaders. Ces évolutions sont indispensables pour que la Bourgogne devienne une terre de créativité. Je salue la pluralité constructive que nous formons avec le conseil régional », a poursuivi François Berthelon.

« Je me plais à m’impliquer à vos côtés dans cette démarche. La Bourgogne doit être avant tout une région industrielle afin de pouvoir développer ensuite le tertiaire », a répondu François Patriat, précisant que son inquiétude se situait dans le domaine de la santé.

« Je soumets quatre pistes à votre sagacité : l’accompagnement des personnes âgées, l’analyse sociale et économique de la demande de formation, le calcul de l’impact réel de la commande publique et enfin une réflexion sur ce que sera l’inter-région demain », a conclu le président du conseil régional.

N.R.

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 742827 visites dont 320 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 376 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte