· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Accès direct
Christian BONNOT : POTAIN - La Clayette. : L’inqui ?tante tentative de diversion du D ?put ? NESME.

Article mis en ligne le 11 avril 2010 par Webmestre  

En pointant du doigt le réseau routier départemental jugé peu moderne, le député du Charolais- Brionnais pourrait laisser volontiers entendre que Manitowoc quitte La Clayette pour ce motif.

Je souhaite rétablir la vérité : les dirigeants du groupe opposent au site de La Clayette son implantation « multi-niveaux » lié à la topologie des lieux. En cela ce n’est pas la faute de ceux qui sont en charge des routes départementales.

D’ailleurs le Conseil général ne se dérobe pas puisqu’il a investi une quarantaine de millions d’Euros dans ses routes et infrastructures en 2009, plaçant ainsi la Saône-et-Loire parmi les premiers départements au niveau national. A titre d’exemple : Le Département voisin de la Côte d’Or réalisait dans le même temps 25 millions d’Euros d’investissement (chiffre Fédération Nationale Travaux Publics) alors qu’il est en charge d’un kilométrage plus élevé de voirie.

Certes, les investissements dans de nouvelles infrastructures routières ne seront plus à la même hauteur dans les années qui viennent et Jean-Marc NESME le sait bien puisqu’il a un rôle de premier plan dans la politique d’étranglement financier des collectivités territoriales mené par ce Gouvernement par le transfert massif de charges insuffisamment compensées.

Cette vérité fait l’actualité dans de nombreux départements de France.

Désenclaver le Charolais est effectivement une priorité.

La Majorité départementale ne cesse de solliciter l’accélération de la mise en 2x2 voies de la RCEA par l’Etat pour en assurer un accès gratuit pour les usagers et nos entreprises plutôt que d’y mettre des péages.

Face à la détresse des salariés de Manitowoc à quoi sert la manœuvre politicienne du Député NESME ?

Cherche-t-il à masquer ses propres responsabilités d’élu national de la majorité ?

Ses amis ministres ont pourtant été nombreux à sillonner le département pour les campagnes des régionales. Où sont-ils aujourd’hui ?

Je lance un appel au Député pour que le plan de reconquête industrielle annoncé par Nicolas Sarkozy n’enjambe pas le Charolais-Brionnais sans s’y arrêter comme ce fut le cas du soi-disant plan de relance de l’année dernière !

Le forum  Répondre à cet article

Ce site à reçu 654682 visites dont 284 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 356 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte