· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Dans la même rubrique :
Publié le 18 mars 2007 par Webmestre
Publié le 19 septembre 2006 par Webmestre
Accès direct
CHAUFFAILLES : r ?union publique de la campagne des l ?gislatives.

Article mis en ligne le 6 juin 2007 par Webmestre  


Ce n’est pas l’homme d’un clan, d’une coterie, avec lui, pas de clientélisme. Les mandats qu’il assume ne sont que la juste récompense de son travail, de son talent... Ainsi Josette Béda accueille Jacques Rebillard.

Elle reçoit en retour l’hommage de Jacques qui dresse le portrait d’une femme de caractère, qui fédère les républicains de Chauffailles et conduit des combats pas toujours faciles.

What is your Nesme ?

Dans l’agitation actuelle du député sortant, dans ses réactions où sourd son irritation, dans ses jeux de mots - OPNI soit qui mal y pense -, Jacques voit un homme sur la défensive qui ne croit plus guère à sa victoire. En duo avec Jean Paul, il annonce ce qu’il fera, une fois élu. Il sera présent, comme il l’a toujours été, au côté des habitants de la circonscription, auprès des décideurs du département, de la région la nôtre et celles environnantes. C’est vrai, Jean Jacques Queyranne n’a jamais vu, jamais dialogué avec le député sortant.

Des godillots à la botte.

La gauche a un programme déjà détaillé dans les réunions précédentes et rappelé avec force exemples dans ses grands traits. Le président de la république aussi. Mais pas le même.

Actuellement, beaucoup d’agitation médiatique, mais aussi beaucoup d’argent dépensé, alors qu’il est nécessaire de maîtriser l’endettement. Il faudra bien serrer la vis, en dégageant des priorités. Mais, concerneront-elles les plus fragiles ?

Le président veut tout contrôler, son premier ministre, l’Assemblée Nationale, qui ne sera qu’une assemblée aux ordres, à la botte, des godillots comme on disait.

Comment dessiller les yeux des français, quand l’illusionniste présente ses mesures comme favorables à tous alors que seuls les plus riches en profitent : le bouclier fiscal, sans rapport avec les français moyens et même plus que moyens ; l’exonération des droits de succession, mais elle existe déjà pour 80 % des français ; le service minimal en cas de grève, mais tout le monde connaît sa complexité et la nécessité d’un dialogue social ; l’accès à la propriété et les déductions d’impôts, mais sont oubliées les personnes non imposables, les plus pauvres justement, qui ont besoin de logements sociaux.

Les préoccupations de la salle.

 Gare SNCF de Chauffailles : En 2008, des systèmes de billetteries simples, seront installés à la poste de Chauffailles. Comme on le sait, 4 TER Paray-Lyon feront, chaque jour, l’aller-retour.

 Privatisation des services publics : Là encore, on nous fait croire que, la modernité, c’est le privé, la concurrence, cela fait baisser les prix. Or, l’expérience montre que c’est tout le contraire.

 Quelques autres interventions :

-   Les emplois tremplins voient le soutien de l’état diminuer, avec en corollaire, des licenciements inévitables.

-   Un grand merci à Jacques qui s’est battu pour le statut des travailleurs handicapés.

Le chant des sirènes - d’alarme !

(JPG)

Et Jacques de conclure « Ne pas céder aux sirènes qui ressassent que la circonscription sera mieux défendue avec un député de la majorité présidentielle. L’exemple de la RCEA avec ses 5 petits kilomètres sous le député sortant, montre que ce qui compte, c’est le travail, l’implication, l’envie, du député, et non son étiquette présidentielle ».

Suggestion pour la fête des maires.

Amis de Chauffailles, pour la fête des maires, pensez à acheter un micro, c’est un cadeau utile.

********************************************************************

CHAUFFAILLES :

réunion publique de la campagne des législatives.

Mardi 5 juin CHAUFFAILLES : SALLE DU CHAMP DE FOIRE

20 H 30

(JPG)
Le forum  Répondre à cet article

Ce site à reçu 687770 visites dont 350 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 375 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte