· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Dans la même rubrique :
Publié le 21 janvier 2007 par Webmestre
Accès direct
Bravo les Don Quichotte !

Christine Tr ?guier

(JPG)

Article mis en ligne le 6 janvier 2007 par Webmestre  

Les Enfants de Don Quichotte ont attiré l’attention sur la situation des sans-abri et l’urgence d’y remédier. Pris de court, le gouvernement a annoncé quelques mesures. Des promesses qui ne doivent pas faire oublier que l’exclusion est une conséquence tragique des politiques libérales.

Malgré la mobilisation, maintenant très médiatisée, des Enfants de Don Quichotte (EDQ), qui rend visible le problème des laissés-pour-compte, une femme et deux hommes sont morts en France la semaine dernière. De froid, ou d’oubli. Il y a urgence ! Augustin et Pascal, les deux initiateurs du mouvement, ne cessent de le dire. On ne peut plus accepter de regarder survivre et mourir à nos portes tous ces accidentés de la vie qui, parce qu’ils « tombent à la rue », ne parviennent plus ensuite à réintégrer le monde des normaux, des « bons travailleurs » et des bien-logés. En particulier à Paris et dans les grandes villes, où les prix de l’immobilier flambent. Bien sûr, il y a depuis quelques années des programmes de lutte contre la grande exclusion et des hébergements d’urgence. Mais ce n’est qu’un pis-aller qui souvent ne soigne que la bonne conscience des nantis et l’image des élus.

Pour les EDQ, le problème, « c’est qu’il faut rompre avec les solutions provisoires et les logiques d’urgence qui aggravent la précarité ». Dans la Charte du canal Saint-Martin (1), élaborée avec les associations humanitaires, ils demandent un droit au logement opposable, soit une obligation de résultat pour les pouvoirs publics et la possibilité de saisir un juge en cas de non-respect de l’accès de tous à un vrai logement. Ils proposent notamment l’application de la loi de réquisition, la mobilisation des logements sociaux et privés vacants, et le développement d’une offre massive de logements et de structures adaptées : pensions de famille, habitats semi-collectifs, autoconstruction ou structures autogérées. Enfin, pour parer à l’urgence, ils exigent que tous les centres d’hébergement soient ouverts 24 h/24, toute l’année, sans restriction de durée. En théorie, la prise de position de Jacques Chirac, lors de la présentation de ses voeux, en faveur d’un droit au logement « opposable » va dans leur sens. On sait hélas ce que valent de telles promesses.

Les politiques ont d’ailleurs bien senti le danger. Après avoir condamné « ces initiatives qui pourraient paraître généreuses », la ministre déléguée à la Cohésion sociale s’est résolue à recevoir les EDQ. Puis elle est allée au charbon... avec le Samu social. Elle leur a expliqué que le problème était « complexe », que les moyens manquaient, que le dispositif GRL (garantie contre les risques locatifs) ­ un dispositif « gagnant-gagnant » ­ allait changer la donne, l’État se portant garant des impayés de loyers. Puis, le lendemain, elle a improvisé quelques mesures d’urgence, qualifiées par les EDQ de « poudre aux yeux ». Le fait est que l’ouverture des centres d’urgence de 17 h à 9 h (au lieu de 19 h/8 h) et tout le week-end est bien en deçà du problème. Un quart des 4 000 places de stabilisation promises pour les mois qui viennent étaient déjà annoncées (et budgétées) lors de la conférence de presse du 19 décembre. Le GRL ne concerne pas les dépôts de garantie, qui restent le premier obstacle à l’entrée dans un logement. Et l’effort financier concédé ­ 70 millions d’euros ­ paraît bien dérisoire, comparé, par exemple, aux 7,87 milliards d’euros que vient d’engager la ministre de la Défense pour construire six nouveaux sous-marins nucléaires d’attaque. Mais ce qui est pris est bon à prendre : bravo donc les Don Quichotte !

Lire la suite dans Politis n° 933

(1) Consultable, ainsi que la carte des campements

en province, sur www.lesenfantsdedonquichotte.com

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 773769 visites dont 182 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 381 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte