· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Accès direct
Arnaud Montebourg ? la rencontre des Bourbonniens.
Arnaud Montebourg est venu pr ?senter la politique du Conseil g ?n ?ral.

Article mis en ligne le 21 juillet 2008 par Webmestre  

Le président du Conseil général a entamé un tour du département pour aller à la rencontre de la population. Vendredi, il a fait salle comble dans la cité thermale.

Arnaud Montebourg était vendredi au plus proche de la population. En quelques heures, le président du Conseil général de Saône-et-Loire a rencontré les assistantes sociales de l’Union d’action sociale, des agriculteurs, des élus, visité la médiathèque municipale et tenu une réunion publique.

(JPG)

C’est Jean-Paul Drapier, en tant que premier magistrat de la ville, qui a accueilli A. Montebourg et sa 1re vice-présidente Evelyne Couillerot en leur souhaitant la bienvenue. La numéro 2 du département a ensuite précisé « Après Le Creusot, Anost, Verdun et Cluny, c’est Bourbon-Lancy qui a été choisi pour clore ce tour de la Saône-et-Loire. Nous avons souhaité rencontrer les habitants pour connaître leurs difficultés et leurs besoins mais aussi pour vous présenter de quoi sera fait la Saône-et-Loire de demain ».Les présentations étant faites, A. Montebourg pouvait monter à la tribune.

« Gouverner, c’est choisir » ;

« Il manque 10 millions d’euros pour boucler notre budget ; nous avons alors deux solutions : augmenter vos impôts ou diminuer nos dépenses. La 1ère solution est injuste car nous ne voulons pas répercuter ces manques par respect pour les contribuables dans cette période difficile ; alors, comme l’État nous lâche, nous réaliserons les économies nécessaires ». Le ton était donné, le président a démontré les raisons de cette situation « nos budgets baissent quand l’Etat transfère des compétences sans en donner les finances qui vont avec. Nos budgets baissent quand Kodak ferme à Chalon, c’est 5 millions de moins pour la Saône-et-Loire ». Il complète par la célèbre phrase de Pierre Mendès France « gouverner, c’est choisir ». Il se justifie alors « nous préférerons financer des constructions de résidences pour les personnes âgées plutôt que les salles des fêtes ; nous préférons soutenir les créations de logements que les ronds-points routiers ».

De nouvelles orientations ;

Devant une salle pleine où s’étaient installés de très nombreux élus dont la conseillère régionale Edith Gueugneau, le débat a permis de conforter ses idées notamment dans le domaine économique avec le soutien aux partenaires du monde du travail (habitat, ameublement, transport, construction développement durable). Il manque une coordination, le Conseil Général la fera. Pour l’économie d’énergie, l’Opac fera pression.

Quant à Jean-Paul Drapier, il dénonça le rôle de certains élus pour l’avenir de la RCEA. « on parle de la privatiser, d’installer des péages et de fermer des sorties. Les élus socialistes se mobilisent contre de telles éventualités ».

Quand l’avenir de l’agriculture et des éleveurs d’ovins a été évoqué, Arnaud Montebourg précisa « comme l’industrie, l’agriculture est un pilier fondamental de notre département. Ce monde souffre et je ne l’oublierai pas. Mais il faut que l’état réagisse à cette situation très difficile ».

Pour être au plus proche des Saône-et-Loiriens et continuer le dialogue, 10 nouvelles rencontres seront programmées en fin d’année.

(JPG)

JSL du dimanche 20 juillet 2008 - Bourbon-lancy


Sur le WEB : http://www.lejsl.com/
Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 634665 visites dont 241 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 476 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte