· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Accès direct
Apr ?s-midi de rencontres avec les associations culturelles et socio-culturelles de la circonscription.

Article mis en ligne le 12 mai 2007 par Webmestre  

Les associations ont répondu présent, en grand , très grand nombre, à l’invitation de Jacques Rebillard et Jean Paul Drapier. D’emblée, le but de la réunion est donné : prendre le pouls des associations, même si les contacts ont toujours été fréquents, et cela, pour permettre l’émergence d’une méthode de travail.

(JPG)

Jean Paul rappelle tout d’abord les spécificités d’une association, mais insiste sur l’obligation, pour les grands élus, de connaître les associations, afin de les accompagner au mieux. Le député se doit de jouer un rôle de premier plan, il doit, dans le cadre du Pays, espace de vie, de relation, de projet, animer, fédérer.

Or les projets, transversaux notamment, ne sont pas, actuellement, accompagnés, faute d’un conseil de développement, à créer, prioritairement. Ce conseil, s’appuiera sur les associations et mènera une politique de projets, éloignée d’une politique de guichet.

Jacques Rebillard évoque ensuite les aides des conseils régional et départemental. La Région intervient dans le financement de la création artistique, les arts plastiques et les expositions, les projets expérimentaux, le Centre d’art contemporain, la Bourgogne romane, la création et la diffusion musicales et artistiques.

(JPG)

Le domaine du Département comprend la culture et le patrimoine, les manifestations culturelles, l’accessibilité à la culture pour les zones rurales, grâce à la saison culturelle. Sans oublier les actions en faveur de la jeunesse, Contrat éducatif local et aide aux centres de vacances. A ne pas oublier le FDAVAL, simple et très apprécié.

Le dialogue s’instaure ensuite avec la salle. Quelques grands thèmes prédominent :

(JPG)

-   Une lassitude des bénévoles, ceux des petites associations (Les Ménestrels de ST Yan), mais aussi ceux des grosses associations (Centre socioculturel de Paray) . La complexité accrue des dossiers exige une compétence maximum.

-   La mutualisation des moyens, liée au constat précédent. On souhaite le recours à un professionnel pour la gestion et les feuilles de paye Abise), et la création d’un organisme de prêt de matériel (Association de spectacles vivants.

-   Souhait d’une meilleur relation élus-associations. L’ancien CADARC, qui réunissait élus et associations dotées de voix délibératives, est cité en exemple. Bénéficier du soutien des élus est une demande majeure.

Des remarques sont formulées : l’association "orgue de Charolles" souffre de son étiquette hors cadre. Le CG devrait financer les Centres sociaux, organismes de développement. "Comore-horizon" soulève l’absence d’aides pour les actions de développement à l’étranger. "Les Artisans brionnais" déplorent que les subventions attribuées au départ ne soient pas pérennes. D’autres interventions sur les intermittents du spectacle, sur la relation associations-argent, sur la difficulté de faire connaître ce qui se fait, enrichissent le débat.

A Jacques Rebillard le soin de donner des réponses. Pour lui, rien n’est figé, de la discussion naissent les solutions.

Le cas de "Comore-horizon" sera revu, mais il faut ajouter un volet culturel, en associant par exemple, écoliers, collégiens, et lycéens. La bibliothèque de prêt peut pallier les coûts des livres de théâtre. "L’orgue de Charolles" devra s’intégrer au réseau socioculturel.

Les collectivités devront simplifier leurs formulaires.

Le souci pécuniaire des Artisans est compris et sera étudié, tout comme la demande d’aide des Centres sociaux.

Mais, ce qui est capital, c’est la mutualisation des équipements, des énergies, des compétences, qui viendra avec la création d’une structure fédérative.

(JPG)

*********************************************************************

CHAROLAIS-BRIONNAIS

(JPG)

OBJET DE CETTE REUNION

(JPG)

DECLARATION DE JACQUES REBILLARD

(JPG)

*********************************************************************

Madame , Monsieur

Notre circonscription du Charolais-Bionnais est particulièrement riche de son patrimoine et de ses paysages, mais que serait ceci sans les femmes et les hommes qui y vivent et l’animent ?

Le terreau associatif est dense et indispensable à l’activité de notre territoire. Cependant les associations que vous animez bénévolement sont-elles reconnues à leur juste valeur ? Comment sont-elles prises en compte par les pouvoirs publics ?

Une politique culturelle et socio-culturelle ne peut se faire qu’avec vous,c’est pourquoi j’ai souhaité organiser pendant la campagne des législatives un après-midi de rencontres et d’échanges entre nous.

Cette rencontre aura lieu :

Samedi 12 Mai 2007

de 15 heures à 17 heures

Salle communale de Montceaux l’Etoile*

Je compte sur votre participation et ,dans cette attente ,

je vous assure de mes sentiments les meilleurs.

Bien à vous

Jacques Rebillard

(JPG)

* à mi-chemin entre St Yan et Marcigny

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 635876 visites dont 389 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 450 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte