· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Dans la même rubrique :
Publié le 21 janvier 2007 par Webmestre
Accès direct
A souligner l’ ?norme travail de NESME !!! ? mettre en relation avec ses d ?clarations d’intention sur son 4 ?me mandat , repris dans le JSL.
M. NESME pourra enfin se consacrer (enfin !!!) ? ses compatriotes puisqu’il n’y aura pas ? se soucier d’une nouvelle candidature... rien n’y fait m ?me pas : http://nesme2007.fr/

Article mis en ligne le 17 mars 2007 par Webmestre  

Le site internet de l’Assemblée nationale fait honneur à la démocratie. Le citoyen-électeur peut y trouver une foule d’informations intéressantes sur le travail des députés. On peut connaître le nombre d’interventions en séance de chaque élu du peuple. Si l’on s’intéresse aux six députés de Saône-et-Loire, on découvre que le député PS Arnaud Montebourg (6° circonscription) arrive en tête avec 63 interventions depuis début 2004, ce qui le place en 86° position sur 577 élus.

Son "dauphin" est le député UMP Jean-Paul Anciaux (3°circ.), qui pointe à la 165° place avec tout de même 37 interventions. Le socialiste Didier Mathus (4° circ.) arrive 3° avec 25 interventions, ce qui le place au 253°rang national. Viennent ensuite les UMP Gérard Voisin (1ère circ.) avec 12 interventions (393° place), Dominique Juillot (5° circ.), 10 interventions (414°) et enfin Jean-Marc Nesme (2°circ), bon dernier avec 7 "faits d’arme" seulement (456°rang).

Tirez en vos conclusions...

à mettre en relation avec ses déclarations d’intention sur son 4ème mandat , repris dans le JSL :

J-M- Nesme : "Si je suis élu en juin, ce sera mon 4° et dernier mandat. "

A l’approche des élections présidentielles, Jean -Marc Nesme a convié la population à un dîner-débat vendredi soir au C.A.P. où il a évoqué les grandes lignes du projet de l’UMP.

"Je n’ai pas envie que l’on se trompe. " C’est avec ce leitmotiv que le député-maire Jean Marc Nesme a exposé longuement vendredi soir ce qu’il nomme "les grands défis" qui nous attendent. "La conjonction d’une élection présidentielle et législative à cinq semaines d’intervalle font que le printemps 2007 est une date historique (...). Le pays n’a pas le droit de se tromper pour préparer son entrée dans le XXI° siècle. "

Reprenant les grandes lignes du candidat UMP Nicolas Sarkozy, le député-maire a évoqué devant un public déjà conquis les grands thèmes de ces élections : les finances, la santé, la famille, entre autres. "La France s’appauvrit".

Favorable à la réforme des régimes spéciaux, "même s’il faut tenir compte de la pénibilité d’un travail", Jean-Marc Nesme a souvent rappelé la décision prise récemment au Parlement, de supprimer les avantages des présidents de l’assemblée nationale. Décision qui a un effet rétroactif. L’annonce avait de quoi plaire au public particulièrement sensible aux questions de dépenses de l’Etat. Le candidat aux législatives l’a d’ailleurs bien senti, s’emportant même à la fin du débat : "Il y a des économies à faire sur le train de vie de l’Etat !" a t-il martelé. Dans le même sens, il s’est également plaint "de la mosaïque des petits pouvoirs locaux". Le problème de notre pays est aussi un problème d’autorité", a t-il déclaré.

Taclant au passage la gauche : "la gauche et l’extrème-gauche réunis ne dépassent pas la barre des 35%au premier tour parce que la Gauche propose un catalogue de recettes mais n’a pas de vision politique", rejoignant parfois François Bayrou sur certains points : "Je trouve sa démarche intéressante. C’est un homme du centre et je suis moi-même de centre-droit",le député-maire affirme pour autant ne pas croire au "consensus mou" que le candidat UDF propose. "Il y a un 3° chemin : celui d’un Etat fort qui sait écouter, expliquer, négocier et décider". Une maîtrise qui selon lui doit s’appliquer dans plusieurs domaines, comme celui de la santé : "Je ne suis pas un opposé farouche au déficit de la sécurité sociale (...) A condition que ce déficit soit maîtrisé". Une maîtrise qui doit aussi s’appliquer dans le cercle familial :" c’est le seul pôle de stabilité. "

Bien entendu, le député-maire n’a pas pu s’empêcher de revenir sur son thème favori, son cheval de bataille : l’homoparentalité. Largement applaudi, il s’est à nouveau nettement prononcé contre le mariage et l’adoption pour les homosexuels. "L’Etat n’a pas à ériger en norme ce qui relève de la vie privée et des choix individuels". Les 35 heures sont sans surprise revenus alimenter les propos de Jean-Marc Nesme : "Il faut que la France travaille plus ! " (Signalons au passage qu’avec les 35h , la France est pourtant l’un des pays d’Europe les plus productifs), le député-maire a évoqué d’autres propositions de Nicolas Sarkozy tels que la suppression des droits de succession, les points-retraite pour les femmes au foyer, etc., mesures qualifiées de "sociales et familiales".

Mais Nicolas Sarkozy n’est pas le seul homme en campagne et le député-maire a tenu à rappeler lui aussi ses projets pour le Charolais-Brionnais et pour son prochain mandat qui sera par ailleurs selon ses dires le dernier : "Si je suis élu en juin, ce sera mon 4° et dernier mandat de député". Un mandat qu’il envisagerait avec plus de sérénité : "je n’aurai pas le poids de la réelection. Ce sera uniquement pour servir mes compatriotes." Il entend alors lutter contre la perte démographique très inquiètante qui frappe le Charolais-Brionnais. Permanence des soins, maintien de l’industrie, "il n’y a aucun souci pour l’avenir d’Ugine dans le groupe Arcelor", sauvegarde de la race charollaise, il a également promis de s’occuper des jeunes : "J’en ai ras-le-bol qu’on ne parle que des jeunes de banlieue, il y a aussi des jeunes dans les territoires ruraux qui ont des difficultés" ! "Si je suis réélu, je me battrai becs et ongles. Il nous faut un véritable ministère de la ruralité".

C’est sur cette idée forte que l’exposé de Jean-Marc Nesme s’est achevé laissant hélas peu de place au débat et aux questions pour un public qui a plutôt prolongé la discussion autour du repas.

Caroline Musquet


Sur le WEB : http://www.assemblee-nationale.fr/
Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 676169 visites dont 284 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 363 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte