· Autrement en Pays Charolais

Autrement

Législatives 2017

Recherche sur le site :
Accès direct
A Digoin Beni et Gracia sans papiers interdits de cantine :

Article mis en ligne le 29 septembre 2007 par Webmestre  

(JPG)

Le maire UMP de Digoin (Saône-et-Loire) Maxime Castagna peut se cacher (on l’aperçoit à la sortie de la mairie), il n’a pas à être fier de ses prises de postions...

******************************************************************

Deux enfants de 5 et 3 ans, sous le coup d’un arrêté de reconduite à la frontière, se sont vu interdire l’accès à la cantine de leur maternelle, le maire UMP de Digoin (Saône-et-Loire) Maxime Castagna ne souhaitant pas "se mettre en travers" de la justice, a-t-on appris auprès de RESF.

(JPG)

"La mère des deux enfants, une Congolaise enceinte de 8 mois d’un citoyen français, a reçu une lettre signée par le maire, indiquant que Gracia et Beni ne seraient plus acceptés à la cantine de leur école à partir du 27 septembre, sans donner de motif", a indiqué à l’AFP un membre de RESF (Réseau éducation sans frontières), Jean- Michel Labonne.

Contactée par l’AFP, la mairie a expliqué qu’"elle ne souhaite pas se mettre en travers d’une procédure préfectorale, cette famille étant sous le coup d’une reconduite à la frontière" depuis juillet, selon le directeur général des services de la ville, Philippe Chicault.

Accueillir les enfants à la cantine serait aller "dans le sens inverse d’une décision de justice", a-t-il ajouté, tout en soulignant que la procédure de reconduite à la frontière ne justifie pas à elle toute seule le refus d’inscrire ces enfants à la cantine. "

*********************************************************************

(JPG)

L’Expresso du 1er Octobre 2007 :

Citoyenneté

3 ans, 5 ans privés de cantine et de papiers

Gracia (5 ans) et Beni (3 ans), scolarisés à l’école maternelle du centre, ont été interdits de cantine par le maire UMP de Digoin (Saône-et-Loire), M. Maxime Castagna.

M. Castagna a estimé que leur mère, congolaise, étant sans papiers, Gracia et Beni ne devaient pas avoir accès à la cantine. "Contrairement à la scolarisation, la cantine n’est pas une obligation" estime-t-il.

Peut-on être élu de la République et affameur d’enfants en bas âge ? Il appartiendra aux habitants de Digoin de le dire. Le maire, après avoir consulté la préfecture, a levé la consigne au prétexte que la mère "dispose d’une autorisation provisoire de séjour". La maman de Gracia et Beni est enceinte d’un troisième enfant dont le père est français. Un futur électeur, M. Castagna...

Sur cette affaire


Sur le WEB : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2007/10/01102007Accueil.aspx
Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 655023 visites dont 42 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 801 visites.  Moyenne : 356 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs Charte